Consommez toujours ce produit quand vous mangez du curcuma

Le curcuma ne fait pas qu’ajouter une saveur délicieuse à vos plats : il possède également de nombreuses vertus thérapeutiques. Saviez-vous qu’épicer vos repas avec du curcuma voire même vous contenter d’en consommer des suppléments pourrait ne pas être suffisant pour en ressentir les bienfaits ? Nos corps ne peuvent en effet pas absorber aisément la curcumine, l’ingrédient actif principal du curcuma. Néanmoins, il existe une solution. En consommant ce simple ingrédient en même temps que le curcuma, vous absorberez plus facilement la curcumine et améliorerez votre santé.

Connaître le curcuma

Le curcuma, une des principales épices indiennes, est utilisé depuis 4000 ans dans le traitement de nombreuses maladies. Cette herbe aromatique a été utilisée en tant qu’anti-inflammatoire aussi bien en médecine ayurvédique que chinoise, afin de traiter les problèmes digestifs et liés au foie, les maladies de peau ou les blessures ouvertes. Extrêmement courant dans la cuisine indienne, le curcuma est ce qui donne aux currys leur saveur et leur couleur uniques.  Le curcuma est également utilisé dans la moutarde et pour colorer le beurre et le fromage.

Les parties de la plante utilisées en médecine et dans la cuisine sont les racines (ou rhizomes) et les bulbes. Elles sont habituellement bouillies puis séchées, afin d’obtenir la poudre dorée que nous connaissons. Le composant actif principal du curcuma est la curcumine, qui possède de puissants effets anti-inflammatoires et d’incroyables propriétés antioxydantes. La science a récemment confirmé ce que les peuples d’Inde et d’Asie savaient depuis longtemps : le curcuma peut aider à combattre les infections et certains cancers, réduire les inflammations et soigner les problèmes digestifs. Mais le taux de curcumine contenu dans l’épice n’est pas très élevé et n’atteint que trois pour cent.

De nombreuses études sur le curcuma suggèrent d’utiliser des extraits qui contiennent de hautes doses de curcumine. Mais, pour en apprécier les effets réels, il nous faudrait une dose d’un gramme par jour. Il serait évidemment difficile d’atteindre de telles quantités simplement en épiçant vos repas. Et donc, pour véritablement expérimenter ses effets, vous devriez consommer un extrait qui contient une quantité significative de curcumine. Mais, il y a encore un autre problème…

Pauvrement absorbé

Alors que de nombreuses études démontrent que la curcumine est sans danger même lorsqu’on en absorbe de grandes quantités, la curcumine est elle-même pauvrement absorbée par notre corps. Des études sur des animaux ont montré que la curcumine était faiblement absorbée par l’intestin et aucune trace de curcumine n’a été retrouvée dans le sang coronaire, tandis que seule une infime trace se retrouvait dans les veines circulatoires, et ce dans une période comprise entre 15 minutes et 24 heures après administration. D’autres études démontrent que seules des traces négligeables de curcumine se retrouvent dans l’estomac ou les intestins.

D’autres études encore montrent que même des doses élevées de curcumine ne favorisent pas l’absorption. Une fois métabolisée par le foie, l’activité de la curcumine disparaît. De plus, l’excrétion de curcumine par le corps semble jouer un rôle majeur dans son activité. D’autres études sur animaux ont montré que 75 % de la curcumine était excrétée alors qu’on n’en retrouve que des traces dans les urines. Dès lors, que pouvons-nous faire pour absorber plus efficacement le curcuma et les immenses bienfaits de son principe actif, la curcumine ?

Une solution simple : le poivre noir

Environ cinq pour cent du curcuma est composé de son ingrédient actif, la curcumine. De la même manière, le poivre noir est composé d’approximativement cinq pour cent de son principe actif, la pipérine. Il permet également d’augmenter la capacité d’absorption de la curcumine par le corps de 2000 %. 

En gros, notre foie se débarrasse des substances étrangères en les rendant solubles dans l’eau, de manière à les excréter plus facilement. Néanmoins, les molécules de poivre noir inhibent ce processus. Et il n’y a pas besoin de grandes quantités pour le constater. Si vous consommez du curcuma, au bout d’une heure, vous ne verrez pas une grande différence dans votre système sanguin.

Nous ne voyons pas d’augmentation parce que le foie est en réalité activement occupé à essayer de s’en débarrasser. Néanmoins, si vous prenez juste une petite quantité de poivre noir, un quart de cuillère à café, votre taux de curcumine grimpera en flèche. Si vous préférez, vous pouvez également simplement avaler quelques grains de poivre lorsque vous consommez de la curcumine pour obtenir les mêmes résultats en termes d’absorption.

Pourquoi le curcuma est-il si bon pour votre santé ? 

Nous savons donc désormais que la curcumine est le composant responsable des incroyables pouvoirs thérapeutiques du curcuma. Des études récentes montrent ses vertus thérapeutiques sur l’ensemble du corps, telles que :

  • Augmente la durée de votre espérance de vie
  • Protège le foie du stress oxydant
  • Tue les champignons encore plus efficacement que le gingembre, le clou de girofle ou l’origan
  • Encourage le mort des cellules cancéreuses dans les parties les plus profondes de chaque cellule
  • Tue les cellules cancéreuses de la vessie
  • Détruit les cellules cancéreuses des poumons
  • Fait baisser les niveaux de cholestérol
  • Protège votre santé cognitive (y compris la mémoire) des irradiations aux ions lourds

Le curcuma est également d’une aide précieuse pour ces maladies : 

  • Douleurs et inflammations chroniques
  • Arthrite rhumatoïde
  • Dépression
  • Diabète
  • Cancer
  • Maladie de la peau et signes de vieillissement
  • Santé du cerveau et de la mémoire

Les unes après les autres, les études révèlent pourquoi la curcumine est bonne pour votre corps. Certains experts déclarent même que le curcuma est une solution bien plus saine que les produits pharmaceutiques. Et, bien que quelques effets secondaires aient été rapportés, ils restent négligeables comparés aux effets secondaires des médicaments chimiques. Néanmoins, avant de commencer à consommer quelque supplément que ce soit, il est important de consulter son médecin. Et, si vous choisissez de consommer du curcuma, assurez-vous d’en maximiser l’absorption en utilisant du poivre noir.

Notre best-seller gratuit sur les vertus du curcuma ! Un stock limité de ce livre broché révèle les secrets “antiques” qui permettent d’éliminer la douleur et les inflammations et comprend 31 délicieuses recettes qui vous aideront à perdre du poids, vous donneront un regain d’énergie et soigneront votre corps !

—Katherine Marko

 

Articles Recommandés