Essayez ces 14 aliments pour stimuler vos hormones du bonheur

Dans la poursuite sans fin du bonheur, nous sommes toujours à l’affût de nouveaux moyens pour stimuler naturellement la joie. Il s’avère que les aliments que nous consommons aient beaucoup à voir avec notre bonheur en général. Voici 14 aliments qui stimulent naturellement la sérotonine, les endorphines et autres produits chimiques du bonheur dans l’organisme.

1. L’asperge

En tant qu’une des meilleures sources végétales de tryptophane (cet acide aminé qu’on trouve dans la dinde et qui vous fait somnoler), l’asperge contribue à stimuler le taux de sérotonine dans le corps. Le corps synthétise naturellement le tryptophane en sérotonine, un neurotransmetteur qui aide à rester de bonne humeur et qui garde la dépression à distance. Les taux élevés de folate contenus dans les asperges peuvent également contribuer à être plus heureux ; des recherches montrent que près de la moitié des gens souffrant de dépression ont aussi de faibles taux de folate.

2. L’avocat

Les avocats sont remplis d’une dose conséquente de vitamine B3 qui stimule la sérotonine. Et pas seulement, Zoe Copsey, directrice générale de Lomax Food & Nutrition Planning, déclare que les avocats contiennent également des acides gras oméga-3. Ceux-ci ont été associés à la santé du cerveau et à la régulation de l’humeur. Donc, bien que les acides gras ne produisent pas directement les hormones du bonheur, ils les soutiennent naturellement.

3. La pomme de terre bleue

La peau des pommes de terre contient les meilleurs éléments nutritifs de ce légume. En ce qui concerne la pomme de terre bleue, la peau contient beaucoup d’iode qui aide à réguler la glande thyroïde. Cette petite glande est responsable de nombreuses fonctions du corps, dont une et pas des moindres est la régulation de l’humeur. Le Dr Drew Ramsey, co-auteur de « The Happiness Diet: A Nutritional Prescription for a Sharp Brain, Balanced Mood and Lean, Energized Body », dit que la thyroïde est l’un des « principaux régulateurs de l’humeur » du corps. Faire le bonheur de votre thyroïde peut vous aider à faire votre bonheur.

4. La tomate cerise

La peau de toutes les tomates contient du lycopène, mais sa surface étant plus importante sur les tomates cerise (par rapport aux variétés plus grosses), cela signifie qu’elles contiennent une plus grande dose de ce phytonutriment. L’un des plus grands avantages du lycopène est la prévention de l’accumulation de composés pro-inflammatoires que les chercheurs ont associés à la dépression. L’huile d’olive aide à accroitre la quantité de lycopène absorbable par le corps, et les tomates cerise bio sont incontestablement le meilleur choix. Les chercheurs de UC Davis ont découvert des taux de lycopène plus élevés dans les tomates bio.

5. Le chocolat noir

Le chocolat noir riche en antioxydants stimule naturellement l’humeur, mais sa dose supplémentaire de produits chimiques du groupe N-acyléthanolamine stimule le cerveau pour qu’il libère des endorphines. Ces neurotransmetteurs contribuent à réduire la douleur. Ils peuvent aussi aider à induire une sensation d’euphorie, à libérer des hormones sexuelles et à stimuler le système immunitaire. Le chocolat noir contient moins de sucre que le chocolat au lait, ce qui en fait un meilleur choix quand vous vous sentez triste ; vous aurez moins de chances de connaitre une chute du taux de sucre.

6. L’œuf

Les œufs contribuent à vous rendre plus heureux grâce à leur taux de L-tryptophane. La teneur en choline des œufs aide aussi à améliorer l’acuité mentale et votre vision générale de la vie. Des études menées à Harvard ont liés les caroténoïdes (les produits chimiques qui donnent sa couleur au jaune d’œuf) à l’optimisme. Essayez de cuire un œuf dans un demi-avocat pour un petit-déjeuner encore plus joyeux.

7. La viande de bovins nourris à l’herbe

Avec sa concentration élevée en vitamine B12, le bœuf nourri à l’herbe est un excellent moyen de vous assurer que vous tirez avantage de votre repas pour protéger votre cerveau. Un steak de viande maigre de bœuf de pâturage contient environ 45% de votre apport journalier recommandé (AJR). La viande de bovins nourris à l’herbe est également une bonne source de fer, dont il a été démontré qu’il favorisait le bonheur. Un article publié dans le British Medical Journal a révélé une corrélation positive entre la carence en fer et la tristesse. Les résultats sont étonnants : les enfants non-anémiques issus de divers endroits à travers le monde signalent être plus heureux que ceux qui sont anémiques. Des études sur les animaux ont également démontré que des taux réduits de fer conduisaient à une réduction de la quantité de sérotonine.

8. Le yaourt grec

Avoir un taux de calcium correct contribue à réprimer l’anxiété, l’irritabilité et la dépression. Le yaourt grec est plus riche en calcium que le yaourt classique ou le lait. Plus vous consommez de calcium, plus votre corps reçoit de signaux lui disant de libérer des neurotransmetteurs liés au bien-être, d’après le Dr Drew Ramsey.

9. La moule

Les moules sont un autre aliment nourrissant votre thyroïde. Elles contiennent des oligo-éléments (zinc, iode et sélénium) qui entretiennent le bon fonctionnement de la thyroïde. Une corrélation a été faite entre la carence en iode et la dépression ainsi que la fatigue, probablement parce qu’elle alimente la thyroïde, un régulateur majeur de l’humeur. Les moules sont aussi remplies de vitamine B12 qui protège le cerveau contre les dommages dus à l’inflammation.

10. Les fruits à coque et les graines

Saviez-vous que tous les fruits à coque ainsi que toutes les graines contiennent du tryptophane, un précurseur de la sérotonine ? Les fruits à coque délivrent aussi des antioxydants pouvant réduire vos risques de dépression. Les pépins de courge sont riches en tryptophane et peuvent même vous aider à mieux dormir lorsqu’ils sont consommés une à deux heures avant d’aller au lit. Les graines de sésame peuvent contribuer à abaisser votre tension artérielle, ce qui aide également votre corps à passer d’un état de stress à un état plus paisible.

11. L’ananas

Il n’y a rien de comparable à un bel ananas bien juteux. Non seulement ce fruit contient de la bromélaïne, une protéine qui aide à supprimer une toux et à amoindrir les effets de la chimiothérapie, mais il stimule également la sérotonine naturelle via sa concentration élevée en sérum.

12. Le saumon

Riche en tryptophane, le saumon aide l’organisme à produire de la sérotonine. La consommation de ce poisson contribue aussi à réduire l’inflammation grâce aux acides gras oméga-3, à l’EPA et à la DHA. De plus, 100 grammes de saumon sauvage contiennent 51% de l’apport journalier recommandé (AJR) en vitamine B12, ainsi que 47% de l’AJR en vitamine B6. Si on ajoute à cela ses autres vitamines B, le saumon donne un coup de fouet à votre humeur tout en protégeant les nerfs de votre cerveau.

13. Les aliments épicés

La capsaïcine, le produit chimique qui rend les piments épicés, envoie en fait une sensation de douleur au corps. C’est vrai, quand vous mordez dans un piment rouge, ce n’est pas du goût que vous ressentez mais de la douleur. En retour, le cerveau libère des endorphines pour essayer d’aider le corps à supporter cette douleur. Un des sous-produits des endorphines est une sensation de bonheur détendu.

14. L’épinard

Parmi ses nutriments, l’épinard peut se vanter de contenir de la phényléthylamine qui « peut réduire la décomposition de la monoamine oxydase de la même façon que le faisaient les anciens antidépresseurs antérieurs au Prozac », comme le dit le nutritionniste Ian Marber. Il apporte également une quantité saine de magnésium à l’organisme, lequel contribue à avoir plus d’énergie, ce qui est excellent quand on a le cafard.

— Megan Winkler

 

Articles Recommandés