Un remède au rhume : les bienfaits du thé de tomates

Avec des enfants toujours en vadrouille ou des collègues peu regardants toussant dans votre direction générale, il y a toujours un rhume qui traîne dans le coin. Sans surprise, le rhume commun est la plus fréquente affection virale chez l’être humain. Même les adultes en bonne santé peuvent contracter ce virus deux à trois fois par an.

En plus de donner un coup de fouet à votre système immunitaire en augmentant vos doses de vitamine C et de vitamine D, vous pouvez utiliser une autre astuce afin d’éloigner de vous toux et reniflements. Et ce n’est pas du tout ce à quoi vous vous attendez…

Le thé de tomate, contre le rhume et les congestions nasales

Le thé de tomate est le nouveau remède à la mode contre le rhume et la grippe. Plutôt que de se tourner vers la combinaison classique de miel et citron infusés (avec peut-être un peu de gingembre pour faire bonne mesure), de nombreux praticiens de la santé mettent désormais l’accent sur les nombreuses vertus de la simple tomate pour combattre leurs virus nasaux.

Le thé de tomate peut se trouver sous de nombreuses formes et variétés. La version la plus courante consiste essentiellement en une eau de tomate chaude, dans laquelle des tomates fraîches sont réduites en purée puis passées au tamis avant que le jus ainsi obtenu ne soit mélangé à de l’eau chaude. Plutôt simple, non ?

Mais, pour obtenir les effets antiviraux les plus performants, il est recommandé d’ajouter plusieurs autres ingrédients. Ces ingrédients devraient être de solides décongestionnants et contenir eux-mêmes des composés antiviraux, le piment et l’ail, par exemple, et qui, en plus, donnent meilleur goût au thé de tomate, comme le fait le jus de citron. Voici une recette éprouvée de thé de tomate qui fera fuir au loin votre rhume ou vos congestions nasales.

Ingrédients

Le thé de tomate peut vous aider à guérir rapidement vos congestions nasales.

  • 2 tomates de taille moyenne
  • 2 gousses d’ail
  • 1/4 cuillère à café de poivre de cayenne (ou 1 à 2 gouttes de tabasco)
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron

Instructions

  1. Mixez vos tomates au robot jusqu’à obtenir une fine pulpe.
  2. Écrasez vos gousses d’ail avec le plat d’un couteau ou un presse-ail.  Pressez les citrons afin d’obtenir la quantité de jus désirée.
  3. Mélangez ces ingrédients, ainsi que le poivre de cayenne dans un poêlon.
  4. Laissez mijoter à feu moyen jusqu’à ce que le mélange soit prêt à bouillir.
  5. Retirez le poêlon de sa source de chaleur, versez le mélange dans une tasse et, une fois refroidi, sirotez-le à petites gorgées.

Vous pouvez, afin d’améliorer le goût et la valeur en nutriments du mélange, y ajouter du sel rose de l’Himalaya et du poivre noir moulu. Pour tirer le maximum de bienfaits de votre thé de tomate, assurez-vous de le siroter à petites gorgées et à, autant que possible, bien en inhaler les vapeurs qui en émanent, ce qui vous aidera à accélérer le processus de décongestion. J’ai également remarqué qu’ajouter un peu de basilic au mélange produit une boisson au goût remarquable, rappelant un peu une pizza liquide ! N’hésitez pas à jouer avec les saveurs et à vous amuser avec elles !

Les bienfaits du thé de tomate

Alors, que se cache-t-il derrière toutes ces déclarations au sujet du thé de tomate et de ses effets foudroyants sur les rhumes et les sinusites ? En fait, beaucoup de choses. Voici quelques-uns des bienfaits les plus remarquables que peut vous apporter une tasse de thé de tomate.

Le thé de tomate est riche en antioxydants

La tomate est riche en antioxydants, personne ne le niera. Leur couleur rouge profonde et soutenue est d’ailleurs due aux antioxydants contenus dans sa peau et dans sa chair, en particulier le lycopène et la vitamine C. Des études ont d’ailleurs montré que la vitamine C est un des antioxydants les plus importants dans l’équilibre du système immunitaire. Le lycopène joue également un rôle important dans la limitation des dommages dus à l’oxydation dans votre corps, ce qui peut donner un coup de fouet bienvenu à votre système immunitaire. Un système immunitaire en bon état de marche et solide diminue drastiquement les risques de rhume et, si vous en contractez un néanmoins, diminue la durée de ce dernier.

Le jus de citron incorporé à votre thé de tomate contient également des concentrations extraordinairement élevées de vitamine, ce qui vous promet donc une double ration d’antioxydants. Et donc, adieu virus !  

Le thé de tomate contient de l’ail, un antimicrobien naturel

Le thé de tomate contient de l’ail, aux propriétés antimicrobiennes naturelles.

Un des autres atouts de notre recette de thé à la tomate est qu’il contient une grande quantité d’ail, qui possède des vertus antivirales et antimicrobiennes remarquablement fortes. Une étude publiée en 2001 dans le Journal of Advances in Therapy a étudié les propriétés de l’ail en donnant à ses patients une dose plus élevée d’ail pendant les douze semaines d’hiver afin de déterminer l’efficacité de ce condiment dans la lutte contre le rhume commun. L’étude conclut que le groupe ayant reçu le traitement actif (c’est à dire qui a consommé le supplément d’ail) a contracté significativement moins de rhumes (24) que le groupe ayant reçu un placebo (65).

Une sacrée différence ! Une partie de l’efficacité de ces suppléments est due au fait qu’ils contiennent un des composés de l’ail : l’allicine.  Ce composant, il sera aussi présent dans votre thé de tomate si vous utilisez de l’ail frais et cru. Afin de maximiser l’effet de l’allicine, songez à ajouter l’ail tout à la fin de votre préparation, juste avant de boire.

Le thé de tomate contient de la capsaïcine, un décongestionnant

Le thé de tomate contient du poivre de Cayenne, un décongestionnant naturel

Ce n’est pas sans raison que les gens vous conseillent d’avaler un curry bien épicé si vos sinus sont bouchés : c’est un des meilleurs moyens de nettoyer vos sinus et de faire disparaître la congestion ! Encore un atout pour le thé de tomate. Il contient une grande quantité de poivre de Cayenne, dont les effluves épicés dégagent vos voies respiratoires en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. La capsaïcine, ingrédient actif du poivre de Cayenne, est également un agent antimicrobien puissant et un sérieux antioxydant.

— Liivi Hess

 

Articles Recommandés