Ces 14 aliments qui m’ont aidé à ne plus souffrir de maux d’estomac

Vivre avec des problèmes de digestion n’est guère plaisant. Je le sais parce que j’ai longtemps vécu ces souffrances. Durant les années au cours desquelles j’ai combattu mon système digestif trop sensible et incroyablement borné, j’ai appris à connaître ce qui l’aidait et ce qui lui faisait du tort. En gros, j’ai remarqué que les aliments industriels et les sucres complexes ne me faisaient pas de bien, tandis que la consommation de fruits et de légumes frais, accompagnés d’autres aliments équilibrés, m’aidait beaucoup.
Pour tous ceux et toutes celles qui sont aux prises avec un système digestif vindicatif, voici quatorze aliments qui réjouiront votre système digestif. Incorporez-les plus souvent dans vos repas, votre ventre vous remerciera.

Le gingembre

Le gingembre est utilisé depuis des siècles pour soigner divers troubles digestifs. Il soulage les nausées, de même qu’il prévient et apaise le mal des voyages. Le gingembre étant un anti-inflammatoire, il peut également contribuer à la bonne digestion d’aliments inflammatoires. Il est préférable de consommer du gingembre bio frais. Pelez-le, coupez-le en morceaux et faites-le infuser dans de l’eau bouillante pour vous en préparer un thé. Vous pouvez également vous contenter d’en mâcher des morceaux préalablement pelés.

Les piments

Les piments, qu’ils soient de cayenne, serrano, jalapeño ou habañero, contiennent un composé appelé “capsaïcine”. La capsaïcine est une aide précieuse qui permettra à votre système digestif de décomposer la nourriture plus efficacement. C’est aussi une aide au métabolisme. De plus, la capsaïcine peut soulager les douleurs associées aux ulcères à l’estomac. Vous pouvez ajouter des piments à tous les plats que vous préparez… faites juste attention à ne pas épicer plus que vous ne pouvez le supporter !

La menthe

La menthe peut soulager les douleurs liées au syndrome du côlon irritable et les flatulences.Les feuilles de menthe, comme le gingembre, sont utilisées depuis des siècles pour soulager les inconforts liés à la digestion. La menthe a un grand effet en cas de constipation, de diarrhée, de ballonnements et de flatulence. Elle peut soulager de nombreux autres symptômes du syndrome du côlon irritable. Les antioxydants caroténoïdes que l’on trouve dans les feuilles de menthe peuvent également aider à prévenir le cancer colorectal. Vous pouvez faire infuser des feuilles de menthe fraîches ou séchées pour vous confectionner un thé qui apaisera votre estomac.

L’huile de coco

L’huile de coco est une graisse naturelle bourrée de nutriments qui peut aider à réduire les inflammations et permettre à votre corps de mieux absorber les substances nutritives. Elle peut aider à soulager les symptômes du syndrome du côlon irritable, et est moins “dure” pour le système digestif des personnes qui ont l’estomac sensible. Utilisée avec modération, l’huile de coco peut améliorer votre santé digestive sur le long terme. Essayez de remplacer vos huiles de cuisson traditionnelles par de l’huile de coco — vous pourriez être surpris par les bienfaits qu’elle vous apporte.

Le yaourt

Le yaourt est un excellent aliment probiotique. En manger régulièrement fournira un apport sain à votre flore intestinale. Ce qui vous aidera sur les plans de la digestion et de l’immunité. Assurez-vous toutefois de consommer du vrai yaourt, contenant des cultures actives vivantes. Les versions industrielles et trop sucrées ne vous donneront pas les effets probiotiques que vous recherchez.

Le kéfir

Le kéfir ressemble au yaourt, en ce sens qu’il s’agit d’un aliment probiotique fabriqué à partir de lait caillé. Les bactéries bénéfiques que contient le kéfir peuvent vous permettre d’équilibrer, voire de régénérer, votre microbiome. Son goût est bien plus fort et plus amer que celui du yaourt. Si son goût vous déplaît, vous pouvez en ajouter juste une tasse de kéfir à un smoothie contenant plein d’autres ingrédients délicieux. Vous en retirerez les effets positifs et ne sentirez absolument pas sa présence.

La choucroute

La choucroute est également un aliment probiotique, mais elle n’a rien à voir avec le lait. Il s’agit en effet de chou fermenté. C’est une excellente façon de consommer les fibres et les nutriments du chou tout en bénéficiant de sa nature probiotique. Vous pouvez fabriquer votre propre choucroute en utilisant seulement deux ingrédients : un chou bio frais et du sel marin.

Le kimchi

Le kimchi est un probiotique coréen à base de chou, de gingembre, d’ail et d’autres ingrédients. Le kimchi est un plat coréen également à base de chou fermenté, mais qui contient beaucoup d’autres ingrédients. Les principaux sont le chou Napa, le gingembre, l’ail, la ciboule et le piment rouge. On y ajoute également souvent des carottes et du radis daikon. Essayez de faire votre propre kimchi — c’est bien plus simple que vous ne le pensez.

Les bananes

Les bananes, pour de nombreuses raisons, sont excellentes pour la digestion. Elles contiennent des fibres, un élément crucial pour une évacuation régulière et pour la santé digestive en général. Elles contiennent également des pectines, un type de fibres qui peuvent aider le corps à mieux synthétiser les aliments. Les bananes ont aussi un indice glycémique bas, ce qui permet d’éviter les pics de glycémie qu’on peut rencontrer avec d’autres fruits.

Les pruneaux

Le célèbre remède traditionnel consistant à manger des pruneaux pour soulager la constipation est utilisé depuis des siècles tout simplement parce qu’il est efficace. Les pruneaux contiennent énormément de fibres, de magnésium ainsi que de nombreux autres nutriments, et en consommer régulièrement peut aider à prévenir le cancer du côlon. Un des moyens les plus délicieux d’en consommer plus souvent consiste à simplement les couper en morceaux et à en garnir vos salades.

Les flocons d’avoine

Les flocons d’avoir sont riches en fibres favorisant le transit intestinal.Manger un bol de flocons d’avoine pour le petit-déjeuner (ou pendant la journée) est une bonne idée, et ce pour plusieurs raisons. L’avoine est riche en fibres, et ainsi, non seulement les flocons d’avoine vous rassasieront plus longtemps, mais encore ils vous aideront à stabiliser vos niveaux glycémiques. La consommation régulière d’aliments riches en fibres peut vous aider à évacuer plus régulièrement et peut également prévenir les affections chroniques liées à la digestion.

Les graines de chia

Ces petites graines gélatineuses sont riches en fibres et, grâce à leur nature mucilagineuse, sont faciles à digérer.  Les graines de chia contiennent également des acides gras omega-3, des protéines, des minéraux et des antioxydants, ce qui permet de vous de bénéficier de ses effets nourrissants et de combattre les inflammations. N’oubliez pas de les faire tremper avant de les consommer — ces graines sont parfaites dans les smoothies.

Les fèves

Les fèves sont une importante source de fibres, et contiennent également des protéines, des glucide sains et nombre d’autres nutriments. Leur consommation peut vous aider à atteindre plus rapidement l’état de satiété, et une alimentation riche en fèves peut réduire les risques de cancer colorectal. Les fèves pouvant provoquer des gaz chez certaines personnes, suivez ces conseils pour réduire les risques de flatulences.

Et vous, quel est l’aliment qui vous aide à digérer ?

 

Articles Recommandés