Ce n’est pas une blague : pleurer est VRAIMENT bon pour vous !

Saviez-vous que nous les humains, sommes les seuls les humains à pleurer ? Et que nos yeux peuvent produire l’équivalent d’une demi-tasse de larmes en quelques minutes seulement ? Nous pleurons quand nous sommes tristes, mais nous pleurons aussi quand nous sommes heureux. Les larmes coulent également lorsque nos yeux sont irrités. La science n’a pas encore compris pourquoi nous pleurons lorsque nous sommes émus. Mais elle sait que les substances chimiques contenues dans les larmes émotionnelles sont différentes des larmes normales. On pense même que pleurer est bon pour notre santé.

Pourquoi pleurons-nous ?

Quand on évoque les pleurs, on pense le plus souvent aux larmes émotionnelles. Mais en réalité, les humains produisent 3 types de larmes.

Les larmes basales, qui sont constamment sécrétées par les canaux lacrymaux. Ce sont des larmes antibactériennes riches en protéines qui aident à garder les yeux humides chaque fois que vous clignez des paupières.

 -Les larmes réflexes sont activées par des irritants tels que la poussière, le pollen, le vent, la fumée ou les oignons. Elles coulent pour protéger les yeux et évacuer ces irritants.

Les larmes émotionnelles sont exclusives aux humains et sont une réponse à diverses émotions. Il est intéressant de noter que ces larmes contiennent un niveau plus élevé d’hormones de stress que les autres types de larmes.

Quand les bébés pleurent, leurs larmes jouent un rôle important dans la recherche d’attention et de soins de la part des adultes. Mais lorsque les adultes pleurent, les choses ne sont pas aussi claires. De toute évidence, les émotions fortes déclenchent les larmes, mais pourquoi pleurons-nous ? Bien que certaines espèces versent des larmes en réaction à l’irritation ou à la douleur, seuls les humains pleurent sous le coup de l’émotion. Mais les pleurs ne sont pas seulement liés à la tristesse ; ils sont déclenchés par toute une série d’émotions, parmi lesquelles le chagrin, la colère, la surprise, le bonheur et la tristesse.

Pleurer crée une connexion entre les humains

Ella Wheeler Wilcox a écrit : “Riez, et le monde rit avec vous ; pleurez, et vous pleurez seul.” Peut-être nos larmes sont-elles destinées à être partagées. Bien que nous essayions souvent de les cacher aux autres, les larmes sont un produit de l’émotion et les autres peuvent les voir. Une hypothèse, appuyée par diverses études, est que les larmes déclencheraient un lien social et une connexion humaine. Et, puisque les larmes émotionnelles sont chimiquement différentes des larmes provoquée par les “oignons”, cela pourrait expliquer pourquoi les pleurs peuvent susciter une réponse émotionnelle forte chez les autres. De plus, les substances chimiques qui composent les larmes émotionnelles, par exemple les lipides, les électrolytes, les enzymes ou les métabolites, contiennent une plus grande quantité de protéines. Par conséquent, les larmes émotionnelles sont plus collantes et coulent plus lentement sur le visage, ce qui permet aux autres de les voir.

Pleurer permet également aux autres de percevoir notre vulnérabilité, ce qui est essentiel à la connexion humaine. Par contre, certaines recherches indiquent que les pleurs sont un moyen de manipuler les autres. Ce n’est pas surprenant puisque les pleurs ont un effet puissant sur les autres et peuvent neutraliser la colère, explique Jonathan Rottenberg, professeur de psychologie à l’université de Floride du Sud, dans une interview au magazine Time.

Pleurer améliore votre humeur

Tout le monde a parfois besoin d’une bonne crise de larmes. Après tout, les pleurs sont censés être cathartiques, c’est-à-dire bons pour le corps, l’esprit et l’âme, une forme de libération. Bien que certains chercheurs pensent que les pleurs soutiennent, réconfortent ou aident une personne à faire face à des problèmes personnels, d’autres chercheurs estiment que le rôle principal des pleurs est de soulager les émotions. Certaines études affirment en effet que pleurer peut améliorer l’humeur. À l’inverse, d’autres recherches indiquent que l’on se sent plus mal immédiatement après une crise de larmes. Cependant, une étude publiée dans Science News suggère que les pleurs améliorent l’humeur. 

Les chercheurs ont étudié l’effet des pleurs sur l’humeur dans un environnement de laboratoire contrôlé. Deux films de type “sentimental larmoyant” ont été projetés devant 60 participants. 28 participants ont pleuré, et 32 n’ont pas pleuré. On a demandé aux participants comment ils se sentaient et on leur a également demandé d’évaluer leur humeur 20 minutes plus tard, puis 90 minutes plus tard. Comme prévu, les personnes qui n’ont pas versé de larmes n’ont pas été affectées par la projection des films tristes. En revanche, l’humeur de ceux qui ont pleuré était sensiblement basse et a même chuté immédiatement après le visionnage. Cependant, au bout de 20 minutes, leur humeur est revenue au niveau où elle était avant le visionnage des films. Il est intéressant de noter qu’après 90 minutes, les personnes qui avaient pleuré ont déclaré se sentir plus optimistes et plus heureuses qu’avant de regarder les films.

Pleurer est une façon de s’apaiser

En moyenne, les femmes pleurent 5,3 fois par mois, tandis que les hommes ne pleurent que 1,3 fois par mois. Cela peut aller d’un simple reniflement à de véritables sanglots. Derrière toutes ces larmes, il doit y avoir autre chose. Selon une étude publiée dans Frontiers of Psychology, les pleurs pourraient en fait être un moyen de s’apaiser. L’auto-apaisement est un moyen de se calmer dans les moments de détresse, et les pleurs servent cet objectif. Lorsque les chercheurs se sont penchés sur les raisons pour lesquelles les gens se font parfois délibérément pleurer lors de moments tristes ou bouleversants, ils ont constaté que des motifs personnels étaient généralement à l’origine des pleurs. Les gens pleurent souvent délibérément, juste pour eux-mêmes, plutôt que pour l’effet que cela peut avoir sur les personnes qui les entourent. En d’autres termes, les pleurs contribuent à apaiser l’âme.

Pleurer peut vous aider à mieux dormir

Une autre étude de moindre envergure a révélé que les pleurs aident les bébés à mieux dormir. Reste à savoir quel effet cela a sur les adultes.

Pleurer aide à soulager les douleurs et à combattre les bactéries

En plus de l’auto-apaisement, les pleurs soulagent la douleur, selon diverses études. Les larmes émotionnelles, semble-t-il, libèrent des endorphines et de l’ocytocine, des substances chimiques qui permettent de se sentir mieux, tout en soulageant les douleurs physiques et émotionnelles. Une autre substance chimique présente dans les larmes est le lysozyme, qui, selon une étude publiée en 2011, possède de puissantes propriétés antimicrobiennes qui pourraient même contribuer à réduire les effets d’attaques bioterroristes par des agents comme l’anthrax.

Pleurer est une réaction humaine normale. Mais il est important de se rappeler que les pleurs peuvent aussi être un symptôme de dépression. Ainsi, au-delà des bienfaits associés aux larmes, si vous pleurez souvent, de manière incontrôlée et sans raison apparente, vous devriez en parler à votre médecin.

-Katherine Marko

Articles Recommandés