Qu’est-ce que l’heure d’été et quelle est l’influence du changement d’heure sur notre santé ?

La plupart d’entre nous avancent officiellement d’une heure à la fin du mois de mars et reculent de même fin octobre. Ce rituel annuel de changement d’heure a été instauré par Benjamin Franklin le jour où il s’est lui-même retrouvé pleinement éveillé à 6 heures du matin à cause du lever du soleil, un jour qu’il se trouvait en France.

Il remarqua que se lever plus tôt lui permettait de bénéficier de plus d’heures de travail à la lumière du jour et émit une théorie spécifiant que son pays tout entier pourrait devenir plus productif s’il se mettait au travail plus tôt dans la journée.

Ne sachant comment mettre en pratique son idée, il la laissa reposer quelque temps et ce ne fut qu’au moment de la Première Guerre mondiale que l’Allemagne décida d’avancer ses montres d’une heure afin de réduire son besoin de lumière artificielle et ainsi réduire ses dépenses en charbon. En 1918, les pays, états et territoires qui souhaitaient y participer établirent des dates de début et de fin uniformisées pour l’heure d’été (que l’on appelle parfois « heures avancées »).

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’ensemble des états américains furent à leur tour obligés d’avancer leurs montres d’une heure dans le but d’économiser l’argent qu’ils dépensaient en électricité et d’ainsi participer de manière plus efficace à l’effort de guerre. Les USA observèrent en fait l’heure d’été sans discontinuer de 1942 à 1945.

De nos jours, la plupart des pays du monde ont la possibilité de faire ces changements d’heure. La plupart des pays d’Amérique du Nord et d’Europe observent le changement d’heure, tandis que les pays africains ou asiatiques ne le font en général pas. Aux États-Unis, les états de l’Arizona et d’Hawaï gardent l’heure standard tout au long de l’année alors que tous les autres états pratiquent le changement d’heure chaque année.

En Europe, le changement d’heure est remis en cause et pourrait bien prendre fin dans certains pays dans les prochaines années.

Aux Etats-Unis, d’après plusieurs études menées par Rasmussen Reports, seuls 33% des Américains pensent que le changement d’heure est nécessaire, contre 37% l’année passée.

Mais, peut-être la véritable question, posée par tous ceux et toutes celles qui luttent pour garder les yeux ouverts à chaque changement d’heure, est-elle de savoir si la notion même de changement d’heure est efficace ou non ?

D’après une étude publiée en 2008 par l’Université de Yale, aux Etats-Unis, les comtés situés en Indiana ont en effet constaté une diminution des coûts de l’électricité grâce au changement d’heure, mais ont également vu une augmentation des coûts causés par la climatisation des maisons les plus chaudes au cours de l’heure ainsi gagnée. D’autres recherches ont remarqué que les états septentrionaux, dont les températures moyennes sont plus froides, peuvent obtenir des bénéfices liés au changement d’heure tandis que les états méridionaux subissent manifestement une augmentation des dépenses énergétiques dues au besoin de rafraîchir les habitations plus longtemps.

Du point de vue de la santé, le changement d’heure provoque des effets sur la santé, bien que d’importance moyenne. Une étude publiée en 2008 a remarqué une augmentation des cas de crises cardiaques au cours du changement d’heure du printemps, que les chercheurs attribuent à une perturbation des rythmes du sommeil. Le chonobiologiste Till Roenneberg de l’Université Ludwig-Maximilians de Munich, a fait remarquer que nos rythmes circadiens ne s’ajustent jamais à cette heure ajoutée, tout particulièrement si elle est ajoutée à la fin de la journée, au moment où nos corps devraient se préparer au repos.

Dès lors, comment affronter le sentiment de faiblesse que cette heure de jour supplémentaire apporte ? Les spécialistes du sommeil sont d’accord pour signaler que la chose la plus importante que vous puissiez faire pour combattre cette somnolence au cours de la journée est de garder des rythmes de sommeil réguliers malgré le changement d’heure.

Avant ce moment du changement d’heure, vous pouvez vous préparer en vous couchant un peu plus tôt pendant quelques jours. Réduisez votre consommation de caféine au cours de l’après-midi et de la soirée, même si le soleil brille toujours, et essayez d’éviter les exercices physiques trop éprouvants en fin de journée.

L’utilisation de volets ou de rideaux épais en soirée peut occulter la lumière du soleil, qui maintient votre corps en éveil. Et si, lors des matins où le soleil ne brille pas, il vous est difficile de vous lever, vous pouvez vous exposer petit à petit à la lumière, afin d’aider votre corps à s’éveiller de manière naturelle.

Des rythmes de sommeil réguliers vous aideront à faire la transition entre des soirées plus sombres et des crépuscules de plus en plus lumineux et vous aideront à garder vos rythmes circadiens tout au long de l’année.

– Horizon Bien-être

Articles Recommandés