Vous avez peur du cancer du sein ? Voici 6 ingrédients qui tuent les cellules cancéreuses.

Comme je n’ai qu’une vingtaine d’années, il est difficile de m’imaginer quelque chose d’aussi effrayant et traumatique qu’un diagnostic de cancer. Malheureusement, je connais au moins deux femmes de mon âge qui ont contracté un cancer du sein. Une d’entre elles n’est plus de ce monde.

Le doute permanent sur le cancer est particulièrement dérangeant, ce qui explique pourquoi la plupart d’entre nous n’osent pas en parler. Le cancer du sein est le 2e cancer le plus fréquent en France et le cancer le plus fréquent chez la femme.

Rien que pour cette année, on s’attend à ce que plus de 54000 nouveaux cas soient diagnostiqués en France. Si vous avez peur d’être un jour incluse dans ces statistiques, sachez qu’il existe plusieurs moyens de réduire ce risque.

Qu’est-ce qui provoque le cancer du sein ?

Comme sur bien d’autres aspects de la santé humaine, les chercheurs ne savent toujours pas avec certitude pourquoi certaines femmes développent un cancer du sein et d’autres non. Bien que les femmes ainsi diagnostiquées ne seront certainement jamais capables de désigner une cause précise, une chose est certaine : le coupable, c’est l’ADN endommagé.

Quand l’AND contenu dans une cellule saine est endommagé, cette cellule peut muter. Le cancer étant une maladie complexe, il existe la concernant des facteurs de risque non modifiables comme des facteurs de risque modifiables.

  • Non modifiables : Ces facteurs dépendent de votre génétique. Il existe deux gènes connus qui nous aident à nous protéger du cancer du sein et du cancer des ovaires : le BRCA1 et le BRCA2. Quand ces gènes subissent une mutation dommageable, l’AND endommagé ne le répare pas comme il devrait le faire. Ces mutations peuvent être héréditaires, ce qui augmente le risque moyen pour une femme.
  • Modifiables : Ces facteurs dépendent de votre environnement et de votre mode de vie. Par exemple, votre alimentation, votre niveau d’activité physique, votre exposition ou non à des produits chimiques et la quantité d’alcool que vous buvez jouent un rôle. C’est pour cette raison que vous devriez vous préoccuper de toutes les variables sur lesquelles vous pouvez exercer un contrôle, tout en étant consciente de celles que vous ne pouvez pas maîtriser.

Il a été prouvé que ces six aliments combattent le cancer du sein

Pendant des siècles, les plantes et les herbes médicinales ont été utilisées pour combattre un grand nombre de maladies, y compris le cancer. De nos jours, nous sommes conscients que certains aliments possèdent des propriétés anti-tumeurs et stimulantes pour le système immunitaire. Un mouvement d’intérêt du public pour d’éventuels traitements naturels à base de plantes plutôt qu’à base de produits synthétiques a suivi.

Il a été prouvé que les six ingrédients suivants protègent activement du cancer et, spécifiquement du cancer du sein.

1- L’ail

Mon préféré. Je croque moi-même régulièrement de l’ail cru. Ce puissant bulbe est depuis longtemps utilisé pour combattre les maladies, et ce, grâce à son profil métabolite complexe. On pense que l’un de ses composants principaux, connu sous le nom d’ajoène, permet de retarder la production de cellules cancéreuses. L’ail contient également un grand nombre de composants qui ont des effets antioxydants.

Les recherches actuelles ont montré que l’ail augmente le nombre de lymphocytes T suppresseurs, ce qui donne aux lymphocytes une forme toxique pour les cellules cancéreuses. Non seulement l’ail, a-t-il été prouvé, est utile contre le cancer du sein, mais aussi contre le cancer du côlon, du rein, du poumon et de l’estomac.

2- Les échinacées

Cette famille de plantes aromatiques est connue pour être un stimulant du système immunitaire. Quand j’étais malade, ma mère me donnait un thé d’échinacées et j’en bois toujours à ce jour. En étudiant des souris, des chercheurs ont découvert qu’une des trois espèces d’échinacées (Echinacea purpurea) peut agir en tant que thérapie potentielle du cancer en augmentant le nombre de cellules tueuses de cancer naturelles.

3- Le curcuma

Cette poudre colorée n’est pas inconnue de la communauté des soins de santé. L’ingrédient actif contenu dans cette herbe est la curcumine, qui est connue pour posséder des propriétés anti-cancer. Les chercheurs ont découvert que la propagation des cancers du sein, de la peau, de l’estomac et du poumon peut être réduite par la consommation de curcuma.

4- La bardane

La racine de bardane possède nombre d’usages thérapeutiques et offre de puissants remèdes naturels. Dans le passé, elle était souvent utilisée pour traiter des conditions telles que la rougeole ou l’arthrite. De nos jours, cependant, ses propriétés anti-tumeur sont explorées. Lorsque l’on traite une tumeur au sein, aux ovaires, au rein ou au pancréas, la bardane peut diminuer les douleurs associées à la tumeur et réduire sa taille.

5- Le ginseng

Poussant principalement au Japon, en Chine, en Russie ou en Corée, la racine de ginseng est séchée et utilisée dans différents cadres thérapeutiques, y compris le traitement des cancers. Il a été prouvé que le ginseng réveille les cellules tueuses de cancer naturelles endommagées au cours de la chimiothérapie, tout en améliorant l’efficacité des macrophages et des anticorps. L’extrait de ginseng et sa poudre séchée apportent le plus de bénéfices.

6- Le thé vert

Le thé vert donne au corps ses composants polyphénoliques et possède un taux élevé d’EGCG. Les polyphénols aident à la protection contre l’ADN endommagé grâce à sa grande activité antioxydante.  Dans cette étude, il a été noté qu’aussi bien les études réalisées in vivo (à l’intérieur d’un organisme vivant) qu’in vitro (dans une éprouvette ou un bouillon de culture) ont montré les effets anti-cancer du thé vert.

Afin de prévenir le cancer du sein ou toute autre forme de cancer, il est essentiel de mener une vie active et saine. Bien que toutes les variables ne puissent être en votre contrôle, il existe divers moyens de potentiellement intervenir. C’est pourquoi vous devez toujours changer ce que vous pouvez changer et gérer au mieux ce que vous ne pouvez pas changer.

Prenez dès aujourd’hui soin de votre corps de manière active et il prendra soin de vous demain (et après).

— Krista Hillis

Articles Recommandés