S’asseoir Pourrait Être Bien Pire Pour Nous que ce que Nous Pensons

Businesswoman suffering neck pain

Culturellement, nous passons beaucoup de temps assis. Réfléchissez-y : beaucoup d’entre nous s’assoient dans nos voitures (ou nos bus) pour nous rendre au travail et revenir à la maison ; une fois au travail, nous nous asseyons souvent sur des chaises pendant des heures à la fois, et une fois rentrés à la maison, nous nous asseyons sur le canapé ou sur une chaise devant l’ordinateur – et ce tout en fixant un écran pendant des heures d’affilées. Bien sûr, il y a des exceptions – mais globalement, il serait bon pour la plupart d’entre nous de passer beaucoup moins de temps assis.

À part le fait que le temps passé assis diminue le temps que nous pourrions utiliser pour faire du sport, s’assoir en soi-même a été lié à des problèmes de santé réellement effrayants. Comme nous l’avons mentionné précédemment, Dr. Anup Kanodia de l’Université d’État de l’Ohio a même trouvé la phrase « s’assoir est la nouvelle cigarette » pour illustrer la gravité de ces dangers.

Dans l’étude mentionnée ci-dessus et publiée dans British Journal of Sports Medicine, des chercheurs ont découvert que chaque heure passée assis à regarder la télévision raccourcissait la durée de vie de 22 minutes. Fumer une cigarette a été associé à une diminution de la durée de vie de 11 minutes –moitié moins que le risque associé au fait de rester assis une heure devant la télé ! Les scientifiques ont longtemps su qu’il existait de nombreuses conséquences physiques associées au fait de rester trop assis trop longtemps. Celles-ci varient ; de douleurs et gênes relativement mineures, à des maladies chroniques sérieuses en passant même par des accidents cardiaques. Pour en rajouter une couche, une nouvelle étude a découvert que le style de vie sédentaire peut également avoir des conséquences fortement néfastes sur la santé mentale.

Des recherches inquiétantes

Une nouvelle étude, publiée tout récemment dans le magazine BMC Public Health, a associé le comportement sédentaire, comme le fait de s’assoir pour de longues périodes devant des écrans, a un risque accru de développer de l’anxiété.

Selon Megan Teychenne de l’Université Deakin, la chercheure principale de cette étude ; « De manière anecdotique, nous voyons une augmentation des symptômes d’anxiété dans notre société moderne, ce qui semble être analogue à l’augmentation du comportement sédentaire. De ce fait, nous nous sommes intéressés à l’observation du lien entre ces deux éléments. »

Pour leur étude, les chercheurs ont analysé neuf études centrées sur la connexion entre le comportement sédentaire et l’anxiété. Le périmètre des études analysées incluait des enfants, des adolescents et des adultes. Certaines de ces études étaient relativement importantes – plus de 13 000 personnes – alors que d’autres étaient plus réduites.

Les auteurs de l’étude ont écrit ceci à propos des résultats de leur analyse :

« Une recherche précédente a associé le comportement sédentaire (CS) à des conséquences nocives sur la santé physique chez les adultes et les jeunes … Nos résultats suggèrent qu’une association positive (c.-à-d. que le risque d’anxiété augmente avec l’augmentation des périodes de comportements sédentaires) puisse exister (en particulier un lien entre le temps passé assis et le risque d’anxiété). »

Les auteurs de l’étude ont ajouté :

« Ces résultats sont similaires à ceux trouvés lors de recherches précédentes qui ont évalué les relations entre le comportement sédentaire et d’autres conséquences spécifiques sur la santé mentale, comme la dépression. » Donc, non seulement le comportement sédentaire peut potentiellement nous rendre anxieux, mais il peut aussi nous mener à de profonds désespoirs.

Concernant les possibles raisons expliquant pourquoi le comportement sédentaire est lié à l’anxiété, Teychenne et ses collègues ont fait l’hypothèse que le temps passé devant les écrans pouvait mener à des problèmes métaboliques, une détérioration des liens sociaux et un manque de sommeil nécessaire. Ces facteurs, combinés, disent-ils, peuvent alors déclencher l’anxiété.

Concernant les effets physiques associés au fait de rester « trop assis », les auteurs d’une étude publiée en 2012 dans Annals of Clinical and Laboratory Science ont résumé :

« Le style de vie sédentaire est un problème mondial très important, particulièrement en Amérique du Nord et en Europe. Malheureusement, l’inactivité physique, qui a progressivement augmentée durant les dernières décennies, fait accroître significativement le risque de nombreuses maladies/pathologies, incluant plusieurs formes de cancer, du diabète, de l’hypertension, des maladies coronariennes et cérébro-vasculaires, du surpoids/de l’obésité, et de mortalité toutes causes confondues, pour n’en citer que quelques-unes ».

De plus, les auteurs de l’étude continuent :

« À moins qu’il n’y ait un renversement de ce style de vie sédentaire, l’incidence de ces maladies/pathologies augmenteront, l’espérance de vie diminuera, et les coûts médicaux continueront d’augmenter. » Aïe.

Il est particulièrement dérangeant de penser aux effets d’une vie sédentaire sur les personnes plus jeunes, qui peuvent être affligées par ces problèmes de santé à un plus jeune âge, et qui sont aussi enclines à continuer leurs comportements sédentaires durant leur âge adulte. En plus des potentiels problèmes de santé sérieux, certaines recherches ont associé le fait d’être sédentaire avec des performances académiques plus faibles.

Une étude de 2011 publiée dans International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity a examiné 232 études se concentrant sur les relations entre divers aspects de santé et le comportement sédentaire. Ces études analysées ont inclus presque un million d’enfants et d’adolescents âgés entre 5 ans et 17 ans. Les auteurs de l’étude ont écrit la chose suivante à propos des résultats de cette analyse à grande échelle :

« Regarder la télé pendant plus de 2 heures par jour a été associé avec une composition corporelle défavorable, une diminution de la forme physique, des scores inférieurs en estime de soi et en comportement pro-social et des accomplissements académiques moins positifs. »

De plus, les auteurs de l’étude ont ajouté :

« Il existe des preuves importantes dans toutes les conceptions des études qui suggèrent que la diminution de n’importe quel type d’activité sédentaire est associée avec une réduction des risques sur la santé pour les jeunes âgés de 5 ans à 17 ans. Plus particulièrement, les recherches suggèrent que regarder la télévision plus de 2 heures par jour est associé à une réduction de la santé physique et psychosociale, et que diminuer ces heures d’activités sédentaires menait à des réductions de l’IMC. »

Encore plus de dangers

Les dangers concernant les comportements sédentaires étendus vont même au-delà des recherches troublantes listées ci-dessus. Les autres dangers associés à des périodes assises prolongées incluent les choses suivantes :

  • Une mauvaise posture ;
  • L’usure des os ;
  • Des disques vertébraux abîmés ;
  • Des douleurs aux articulations et aux muscles ;
  • Une prise de poids, qui mène à de nombreux problèmes métaboliques ;
  • De la graisse viscérale, aussi connue comme la graisse abdominale, qui peut mener à des inflammations, creusant la route pour de nombreuses maladies chroniques ;
  • Une mauvaise circulation, qui peut mener à des caillots de sang ;
  • Une fonction cérébrale léthargique.

Comprendre que nous passons la plupart de nos journées assis nous incite à faire quelque chose pour y remédier, sinon notre santé – à la fois physique et mentale – peut très bien en souffrir.

Sortez de l’engrenage et diminuez vos heures passées assis – à la maison et au travail !

À la maison, contrairement au travail, nous avons souvent plus de possibilités pour faire quelque chose concernant le temps que nous passons assis. Alors que beaucoup d’entre nous tendent à se jeter sur le canapé et à allumer une émission de télé après une longue journée de travail, essayez de changer un peu ! À la place, sortez avec votre famille, et faites une longue et relaxante promenade ! Ou pour vous revigorer, vous pouvez essayer un jogging, ou même un cours de sport ! Beaucoup de choix sont possibles.

Si vous vous asseyez et regardez la télévision ou passez du temps sur internet, assurez-vous de vous lever et de vous étirer au moins toutes les demi-heures. Encore mieux – regardez vos écrans en restant debout, en faisant des étirements de yoga, ou en faisant quelques exercices physiques. De cette manière, vous n’êtes pas sédentaire, et vous obtiendrez les bienfaits de l’activité que vous pratiquez !

Au quotidien, il y a d’autres manières d’éviter de vous assoir si longtemps. Si vous êtes au téléphone, marchez à la place de rester sur une chaise. Si vous avez des toilettes à l’étage et en bas, pensez à monter ou à descendre les marches pour aller à celles qui sont les plus éloignées, afin de faire quelques mouvements supplémentaires.

Dans l’ensemble, réduire le temps passé devant les écrans pour tout le monde dans la famille est probablement l’un des meilleurs moyens d’encourager les déplacements et d’éviter de longues périodes assises.

Au travail, vous aurez peut-être moins d’options – particulièrement si vous travaillez dans des bureaux – cependant, cela ne signifie pas que vous avez à succomber aux dangers des périodes assises prolongées ! Si vous conduisez pour aller au travail, essayez de vous garer aussi loin que possible du bâtiment, pour faire une petite marche en arrivant et en repartant. Tout comme à la maison, assurez-vous de vous lever et de vous étirer – ou même mieux, de marcher ! – au moins toutes les demi-heures. Essayez de faire une promenade pendant votre pause déjeuner, et prenez les escaliers à la place de l’ascenseur dès que possible.

Si vous souhaitez aller encore plus loin, vous pourriez même discuter avec votre employeur afin qu’il considère d’investir dans des bureaux permettant de travailler debout, qui ont eu un succès fou dans de nombreuses entreprises autour du monde, et qui peuvent encourager une productivité optimale. Il existe aussi une option de bureaux tapis de marche, pour que vous puissiez réellement marcher en répondant à des appels et en cliquant sur votre ordinateur !

Quoi que vous fassiez, le moins vous restez assis, le mieux ce sera pour votre santé globale !

—The Alternative Daily

Articles Recommandés