Est-il Possible d’Éviter la Gueule de Bois après les Fêtes ?

La période des fêtes est une période de joie et de bonne humeur et ses festivités impliquent souvent de consommer de l’alcool. Malheureusement, cette consommation mène souvent à une gueule de bois le lendemain.

De nombreuses cultures de par le monde conseillent une boisson ou une nourriture spécifique pour soulager les effets de la gueule de bois. Des chercheurs ont étudié nombre de ces remèdes, mais la seule manière efficace de ne pas connaître la gueule de bois reste de s’abstenir de toute boisson alcoolisée.

Consommation excessive semble être devenu un synonyme de période de fêtes, qu’il s’agisse de nourriture, de cadeaux ou d’alcool. En fait, il existe même un terme pour définir cette gueule de bois due aux fêtes : le syndrome coronaire des fêtes. Il rend compte des effets de cette consommation excessive d’alcool, qui, d’après le National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism, peut entraîner un affaiblissement progressif du muscle cardiaque, voire une myocardiopathie éthylique.

D’après la Mayo Clinic, on retrouve parmi les symptômes de la gueule de bois les symptômes de la gueule de bois la fatigue, la soif, les maux de tête, un sommeil agité, des tremblements, la dépression, un manque de concentration et un rythme cardiaque rapide.

Dès lors, comment peut-on parer aux effets de la gueule de bois durant cette période de fêtes, tout en évitant l’abstinence totale ? C’est la question à un million de dollars à laquelle doivent répondre encore les chercheurs et les médecins. “Le problème, c’est que nous ne savons toujours pas exactement ce qui, dans la consommation d’alcool, provoque la gueule de bois. Il est donc difficile de savoir comment la prévenir, si ce n’est en consommant peu ou pas d’alcool”, a déclaré sur les antennes de CNN le Dr Sharon Horesh Bergquist, professeur associé à l’hôpital de l’Université Emory d’Atlanta.

Un des facteurs associés à la gueule de bois est la quantité d’alcool que vous consommez. L’alcool augmente le nombre de visites aux toilettes dont vous avez besoin, ce qui cause la déshydratation. La déshydratation est ce qui entraîne la soif, les vertiges et les maux de tête dont vous faites l’expérience quand vous ouvrez les yeux un lendemain de veille.

Boire quelques verres de trop au cours du réveillon avec votre oncle zinzin peut également entraîner une réaction inflammatoire de votre système immunitaire. Cette inflammation peut ensuite elle-même entraîner un manque de concentration et d’intérêt envers les activités familiales du lendemain, ce qui est tout à fait contraire à l’esprit des fêtes !

La Mayo Clinic a dressé une liste des autres effets de la consommation excessive d’alcool :   

  • L’alcool irrite votre estomac, causant des nausées et des vomissements
  • Trop d’alcool peut causer une baisse significative de votre taux glycémique
  • L’alcool dilate vos vaisseaux sanguins, ce qui semble lié aux migraines
  • Il vous fait vous sentir fatigué et ensommeillé, mais vous empêche aussi de prendre le repos dont vous avez besoin
  • L’alcool contient des substances organoleptiques (un sous-produit chimique de la fermentation), dont la présence est encore plus marquée dans les alcools aux teintes foncées.

« Prévenir une gueule de bois de réveillon est un véritable défi, chacun métabolisant l’alcool d’une façon différente », a encore déclaré le Dr Bergquist à CNN. « Certaines personnes peuvent boire plus que d’autres. »

Si vous vous laissez un peu trop envahir par l’esprit des fêtes, et que votre nez et vos joues roses commencent à ressembler à celles du Père Noël, alors, prévenir la gueule de bois peut devenir impossible. Néanmoins, il existe différentes alternatives vous permettant de combattre les symptômes déplaisants du lendemain de veille.

Afin de combattre la déshydratation, vous pouvez boire de l’eau en même temps que de l’alcool, par exemple entre chaque verre. Vous préférerez également avoir l’estomac plein. Cependant, évitez les nourritures grasses : le fait que l’ingestion de nourriture grasse aide à atténuer les symptômes d’une gueule de bois n’est qu’un mythe. Le Dr Bergquist recommande des protéines saines et des glucides afin d’apaiser les problèmes d’estomac qui surviennent lors d’une gueule de bois.

Vous connaissez votre corps mieux que n’importe qui et consommer alcool et nourriture avec modération reste le meilleur moyen de profiter des fêtes.

Alors, comment allez-vous éviter les gueules de bois durant les réveillons ?

 

Articles Recommandés