L’Huile de Coco : L’Huile Faible en Calories Qui Chasse la Graisse et Fait Fondre vos Poignées d’Amour Rebelles

Peut-être avez-vous fait tout ce que vous croyiez possible pour perdre ces kilos rebelles. Vous savez, ceux qui se concentrent sur votre ventre, vous faisant vous sentir bouffie et mal à l’aise.

Ceux qui vous empêchent de fermer votre pantalon, ou de porter ce tankini que vous avez toujours voulu mettre. Même si vous faites attention à ce que vous mangez, que vous faites régulièrement de l’exercice et que vous gérez bien votre stress, rien n’y fait, les kilos l’emportent.

La solution à ces kilos en trop peut en fait être une grosse surprise.

Vous n’êtes pas seule dans votre combat

Des millions de gens à travers l’Amérique (pour ne pas dire dans le monde entier) luttent contre une graisse abdominale rebelle dont il peut être difficile de se débarrasser même lorsqu’on adopte un mode de vie sain. Non seulement la graisse abdominale (également appelée graisse viscérale ou « poignées d’amour ») est disgracieuse, mais elle peut aussi accroire les risques de développer un certain nombre de problèmes de santé.

Certains des risques associés au fait de présenter un excès de graisse au niveau du ventre sont une plus grande prédisposition au diabète de type 2 et aux maladies cardiaques. De plus, comme cette graisse a tendance à recouvrir les organes vitaux, elle peut provoquer une inflammation à l’échelle de tout l’organisme qui peut elle-même déclencher toute une gamme d’autres maladies chroniques.

Avez-vous banni la graisse de votre alimentation ?

Une chose que de nombreuses personnes dans cette situation essaient  de faire, à tort, c’est de supprimer les graisses de leur alimentation en espérant se débarrasser du poids superflu sur leur ventre.

Les faits : Les Américains ont réduit leur consommation de graisses saturées de 10% au cours des 30 dernières années, et le taux d’obésité a doublé.

Toutefois, il peut être surprenant d’apprendre que consommer des aliments contenant des graisses saturées comme le lait,  la viande de pâturage, les œufs de poules élevées en liberté, le beurre, les avocats, les noix de coco, les noix brutes et le vrai fromage, ne sont pas nécessairement la cause de l’obésité, d’un taux de cholestérol élevé et des maladies cardiaques, comme on le pensait à l’origine.

De nombreuses études ont été menées et elles ont été incapables de fournir la moindre preuve concluante que la consommation d’aliments contenant un taux élevé de graisses saturées provoquait les maladies cardiaques. Une étude menée à travers le globe a analysé les régimes alimentaires de la tribu Masaï du Kenya, des Esquimaux de l’Arctique et des tribus des trois îles de l’atoll sur les côtes de la Nouvelle Zélande, et on a découvert que leur alimentation était composée à plus de 66% de graisses saturées. Et pourtant ils présentent les risques de maladies cardiaques les plus bas.

Les acides gras sont vitaux pour jouir d’une excellente santé

Les acides gras sont absolument vitaux pour assurer le fonctionnement correct du corps. Ils permettent à l’organisme d’absorber les nutriments tels que les vitamines A, D, E et K, ils fournissent de l’énergie, soutiennent la fonction cellulaire, et sont la clé de la santé des cheveux et de la peau. Les graisses jouent aussi un rôle dans l’absorption des toxines pour minimiser leurs effets nocifs sur le corps.

Les graisses saturées ont hérité d’une réputation particulièrement mauvaise au cours des dernières décennies. Toutefois, comme nous l’avons vu plus en détail dans un article précédent, le lien entre les graisses saturées et les maladies cardiaques était basé sur une science erronée et biaisée, et des études ultérieures ont découvert tout l’opposé : qu’une alimentation riche en graisses saturées naturelles peut en fait réduire les risques de maladies cardiaques, et même favoriser la perte de poids.

Ces types de graisses aident aussi à avoir une peau en pleine santé, une fonction immunitaire correcte et un sommeil optimal. Elles satisfont votre appétit et vous gardent rassasié, ce qui réduit les fringales entre les repas.

Bien que les graisses saturées qu’on trouve dans les laitages et la viande de pâturages, ainsi que dans les avocats, soient très bénéfiques pour la santé, le gagnant en ce qui concerne la réduction de la graisse abdominale et l’huile de coco bio crue.

L’aliment le plus sain de la planète

Considérée comme l’un des aliments les plus sains de la planète, l’huile de noix de coco est extraite de l’amande ou de la pulpe de noix de coco mûres. Elle contient également des graisses saturées…  en fait elle affiche un chiffre incroyable de 90% de graisses saturées. Ne laissez pas ceci vous effrayer ; bien que vous puissiez être convaincu qu’il ne faut pas toucher aux graisses saturées, l’huile de coco est saine.

Bien qu’il y ait eu plus de 60 ans de politique publique négative autour des graisses saturées saines comme celles qu’on trouve dans l’huile de coco, la recherche et l’étude des cultures ayant utilisé l’huile de coco depuis des milliers d’années nous racontent une histoire différente : les graisses saturées saines peuvent être très bénéfiques.

Les recherches confirment le pouvoir de l’huile de coco

Les recherches démontrent que les graisses saturées naturellement présentes dans l’huile de coco ont d’incroyables vertus thérapeutiques, telles que :

  • Favoriser la santé cardiaque
  • Stimuler le système immunitaire
  • Fournir immédiatement de l’énergie
  • Avoir une peau en pleine santé
  • Réguler la glycémie sanguine
  • Booster le métabolisme
  • Aider à perdre du poids

L’huile de coco est très différente des autres aliments ; elle est principalement composée d’acides gras à chaine moyenne (AGCM), alors que la plupart des autres aliments contiennent des acides gras à chaine longue. Les acides gras à chaine moyenne sont métabolisés assez différemment de ceux à chaine longue qu’on trouve dans les huiles végétales modernes, les aliments préparés et quasiment tous les aliments hautement raffinés.

Les acides gras à chaine longue (AGCL) sont très difficiles à décomposer pour le corps et peuvent mettre une énorme pression sur le pancréas, le foie et le système digestif. En plus, les AGCL sont principalement stockés sous forme de graisse dans le corps, et se déposent dans les artères sous forme de cholestérol. À l’inverse, les acides gras à chaine moyenne  (AGCM), comme ceux qu’on trouve dans l’huile de coco, sont faciles à décomposer et sont envoyés directement dans le foie pour être utilisés sous forme d’énergie. Ils ne sont pas stockés sous forme de graisse.

Comprendre le pouvoir thermogénique de l’huile de coco

L’huile de coco a un énorme pouvoir thermogénique si on compare calorie pour calorie aux graisses à longue chaine.

Une étude a démontré à quel point seulement 1 à 2 cuillères à soupe quotidiennes d’AGCM peuvent augmenter les dépenses d’énergie de 120 calories par jour. D’autres études confirment les découvertes et démontrent clairement que lorsqu’on remplace les graisses que nous consommons actuellement (y compris celles présentes dans les aliments transformés) par des AGCM, nous brûlons plus de calories.

Un bonus supplémentaire de la consommation d’huile de coco bio crue c’est qu’elle a tendance à nous faire nous sentir rassasié plus longtemps. Des études indiquent que les AGCM permettent d’accroitre le sentiment de satiété et mènent à une réduction de l’apport calorique comparé à la même quantité de calories des autres graisses. Lorsque les AGCM sont métabolisés, des corps cétoniques sont créés dans le foie. Il a été démontré que ceux-ci ont un puissant effet de réduction de l’appétit.

Une étude datant de 2009 publiée dans le journal Lipids a consisté à tester les effets de soit 2 cuillères à soupe d’huile de coco soit 2 cuillères à soupe d’huile de soja sur un groupe de 40 femmes durant une période de 28 jours.

Les résultats ont montré que le groupe qui a consommé l’huile de coco a noté une réduction de sa graisse abdominale, tandis que le groupe avec l’huile de soja a en fait noté une légère augmentation de sa graisse abdominale. De plus, le groupe ayant mangé l’huile de coco a montré une augmentation des niveaux de « bon » cholestérol HDL, alors que le groupe à l’huile de soja a eu une réduction du cholestérol HDL et une augmentation du « mauvais » cholestérol LDL.

Le Journal of Nutrition a publié une étude dans laquelle les chercheurs ont enquêté sur toutes les études relatives aux AGCM et à la gestion du poids.  Les études ont montré que les régimes riches en graisses saines, telles que celles de l’huile de coco, apportent une stimulation de l’organisme, un accroissement de l’énergie, une réduction de la consommation de nourriture, une perte de poids et une réduction de la masse graisseuse du corps. Les auteurs de l’étude ont hautement recommandé d’utiliser des huiles qui contiennent des AGCM, telle l’huile de coco, comme outil pour perdre la graisse abdominale superflue, gérer un poids sain, et même comme moyen de traiter l’obésité.

Une autre étude a porté sur le poids corporel et le stockage de graisse par rapport à trois types de régimes différents comprenant un régime pauvre en graisses, un régime riche en graisses avec des acides gras à chaine longue (AGCL) et un régime riche en graisses avec des AGCM. L’apport calorique a été ajusté pour les régimes afin de prendre en compte la prise de poids.

À la fin de la période de recherche (qui a duré 44 jours), le groupe au régime pauvre en graisses à stocké en moyenne 0,47 grammes de graisse par jour, le groupe aux AGCL a stocké 0,48 grammes par jour et le groupe aux AGCM seulement 0,19 grammes par jour. Le groupe aux AGCM a montré une réduction de 60% de la graisse corporelle comparé aux autres régimes.

L’huile de coco est une graisse faible en calories remplie de puissants pouvoirs thermogéniques

L’huile de coco a gagné la distinction d’être la seule graisse naturelle pauvre en calories du monde. C’est vrai, elle contient effectivement moins  de calories que n’importe quelle autre graisse. De plus, les graisses de cette merveille tropicale sont plus petites que les autres et sont incroyablement faciles à digérer pour le corps.

Pour cette raison, elles fournissent une énergie immédiate et durable comme le font les glucides. Toutefois, elles ne restent pas dans le sang comme les autres graisses. Elles n’ajoutent pas de graisse aux cellules graisseuses déjà existantes ni ne favorisent de prise de poids.

cracked 2

LES FAITS : Lorsque vous consommez de l’huile de coco bio crue avec d’autres aliments, les AGCM aident à brûler plus de calories dans la nourriture pour avoir de l’énergie pendant une période allant jusqu’à vingt-quatre heures.

Les propriétés thermogéniques de l’huile de coco élèvent la température corporelle, et les gens avec une thyroïde paresseuse signalent une élévation de la température allant jusqu’à 2 degrés. Si vous souffrez de kilos superflus à cause d’une thyroïde lente, l’huile de coco peut stimuler votre métabolisme, avec comme résultat une perte de poids.

Utiliser l’huile de coco dans votre régime

Félicitations, utiliser de l’huile de coco bio crue dans votre alimentation est un excellent moyen de faire fondre la graisse rebelle sur votre ventre tout en réduisant les stocks de graisse en général. Pour utiliser l’huile de coco, n’achetez que de l’huile bio crue de la plus grande qualité et remplacez toutes vos autres huiles de cuisson avec.

L’huile de coco est clairement un puissant outil pour perdre de la graisse, mais les avantages ne s’arrêtent pas là : les propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales de ce trésor tropical en fond le parfait produit de base ménager. Cliquez ici pour plus de manières d’incorporer cette puissante huile dans votre alimentation pour un mode de vie sain.

Articles Recommandés