Comment Arrêter La Cigarette Naturellement

 

Beaucoup de gens se demandent comment j’ai finalement réussi à arrêter de fumer après plus d’une décennie à griller plus de 20 cigarettes par jour et après des dizaines de tentatives infructueuses pour arrêter. Maintenant que j’approche de mes quatre ans de désintoxication, je peux honnête avouer qu’arrêter la cigarette a été la meilleure chose que j’ai jamais faite pour ma santé physique, mentale et spirituelle. Voici comment je me suis brutalement sevré de la cigarette et que je me suis débarrassé de ce maudit monstre qu’est la nicotine… pour de bon.


Devriez-vous vous fixer une date pour arrêter de fumer ?

Si vous faites partie des 36,5 millions d’Américains qui fument et que vous songez à vous arrêter, vous n’êtes pas seul. Le problème c’est qu’internet est plein de très mauvais conseils pour arrêter de fumer, venant normalement de gens qui n’ont jamais eu à le faire. Par exemple, l’idée d’une date d’arrêt est quelque chose qu’on conseille tout le temps aux fumeurs. Mais est-ce que ça marche ?

Il existe quelques preuves anecdotiques qui suggèrent que se fixer une date d’arrêt est une premiMove to Trashère étape positive. Mais par rapport à mon expérience, cela a fonctionné exactement 0% du temps. À chaque fois que j’ai voulu arrêter, fixer une date n’a fait que me rendre encore plus anxieux, pas moins. En fait, durant la période conduisant à cette date redoutée, je fumais même encore plus que la normale. Avoir une date d’arrêt me donnait le sentiment que quelque chose que j’aimais était sur le point de m’être enlevé, donc je surcompensais. Pour empirer les choses, tout le monde passait son temps à me dire à quel point il est difficile d’arrêter, ce qui me faisait me jeter sur ma béquille préférée.

Voici à la place quelques astuces à essayer si vous cherchez à arrêter de fumer sur le long terme, sans tout le côté dramatique de la chose. N’oubliez pas, arrêter de fumer ne doit pas être une expérience dure et traumatisante. Tout dépend de votre façon de l’aborder.

  1. Commençons par le début, comprenez pourquoi vous fumez

Vous ne pouvez pas combattre l’addiction si vous ne savez pas à quoi vous vous attaquez, n’est-ce pas ? Vous devez comprendre la nature de la bête. Il est temps d’analyser la complexité de votre attachement émotionnel à la cigarette et les mythes qui vous poussent à continuer de fumer.

Le livre « La méthode simple pour en finir avec la cigarette » écrit par Allen Carr, par exemple, vous aidera l’air de rien à explorer votre addiction à la nicotine. Avant d’arrêter, Carr fumait 100 cigarettes par jour et il a essayé un nombre incalculable de fois de laisser tomber. Mais dès qu’il a réussi à arrêter une fois pour toutes, il a écrit un livre puissant sur le sujet. Si vous vous dîtes : « Comment un livre peut m’aider à arrêter de fumer ? », vous allez vous régaler mon ami. Consultez les milliers de commentaire sur Amazon si ne me croyez pas. Il y a également une poignée de célébrités qui soutiennent la méthode, comme Ellen Degeneres et Ashton Kutcher.

Ce livre est ma recommandation n°1 à tous ceux qui essaient d’arrêter de fumer (et non, je n’ai pas été payé pour dire ça). Voici le meilleur : vous pouvez fumer tout au long de chacun des chapitres pour vous calmer les nerfs… Il vous dira même quand en allumer une.

  1. Sortez votre tapis de yoga

Le yoga peut apaiser l’esprit lorsque vous arrêtez de fumer.

Pour moi, le yoga c’est la vie. C’est la raison n°1 pour laquelle je n’ai pas repris la cigarette à ce jour. En plus des puissants exercices de pranayama (respiration) pour contribuer à renforcer vos poumons, le yoga offre tout un tas d’avantages, depuis la réduction de la tension artérielle jusqu’au soulagement de la douleur chronique pour guérir le corps à un niveau cellulaire, sans parler de ses effets calmants et clarifiants sur l’esprit.

Comme si cela ne suffisait pas, il est également d’une grande aide pour vous arrêter de fumer. Une étude a découvert que ceux qui pratiquaient le yoga avaient un taux d’abstinence à la cigarette plus élevé après un bilan de six mois comparé au groupe témoin. De plus, les chercheurs ont découvert que grâce au yoga les anciens fumeurs connaissaient une réduction de l’anxiété et une amélioration de leur santé et de leur bien-être général. Une autre étude a découvert que la pleine conscience (une pratique cultivée à travers la méditation ou le yoga) aidait à réduire le nombre de cigarettes fumées durant une période de sept jours.

Si vous êtes débutant, trouvez un cours de yoga en douceur, réparateur ou de premier niveau dans la salle de gym la plus proche. Ils peuvent même offrir des cours gratuit en communauté une fois par semaine. Quand vous y allez, assurez-vous d’informer votre professeur de toute blessure que vous pourriez avoir. Enroulez votre tapis à côté de votre dos pour regarder les autres élèves et prenez plein d’accessoires (sangles, blocs, couvertures) pour vous aider à changer de position. Maintenant, respirez et laissez-vous porter vers une connexion corps-esprit plus saine.

  1. Essayez l’aromathérapie

Pendant quelques jours après avoir arrêté de fumer, vous pourriez avoir une sensation fébrile de manque. Heureusement, les huiles essentielles peuvent tout changer en quelques minutes, en aidant à soulager votre nervosité tout en apaisant votre esprit. Essayez les huiles essentielles de lavande, d’ylang-ylang, de sauge sclarée, d’orange, de rose ou de marjolaine pour soulager le stress. Essayez la bergamote, la valériane, le vétiver, le bois de cèdre et la camomille romaine pour vous aider à dormir.

Ce n’est pas tout : une étude publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine a découvert que les utilisateurs quotidiens de nicotine connaissaient une réduction de leurs envies après avoir inhalé les huiles essentielles de poivre noir et d’angélique. Une autre étude a découvert qu’inhaler de l’huile essentielle de poivre noir déclenchait une réponse des voies respiratoires semblable à celle ayant lieu lorsqu’on fume, aidant à se tenir à l’écart de l’envie de fumer. Alors allez-y, prenez l’équivalent des dépenses pour une semaine de cigarettes et achetez à la place un diffuseur d’huiles essentielles.

  1. Buvez du thé vert

Pour arrêter de fumer, commencez à siroter ! La première fois que j’ai arrêté de fumer, mes mains étaient agitées. Ma solution a été une tasse de thé chaud à proximité, jour et nuit. Bonus supplémentaire, une étude a démontré que le thé vert pouvait modifier l’effet de la fumée de cigarette sur le risque de développer un cancer du poumon. Les chercheurs ont découvert que les fumeurs qui ne buvaient pas de thé vert avaient 12 fois plus de risque d’avoir un cancer du poumon comparé à ceux qui buvaient au moins une tasse de thé vert par jour. À vos verres !

  1. Prenez rendez-vous pour une séance d’acuponcture

L’acuponcture peut vous aider à arrêter de fumer, à réduire l’anxiété et à dormir.

Une étude a démontré que les traitements à base d’acuponcture aidaient à motiver les fumeurs à réduire le nombre de cigarettes fumées ou à arrêter complètement. Dans certains cas, l’effet a duré jusqu’à cinq ans. Le groupe ayant droit à l’acuponcture fumait environ 14 cigarettes de moins par jour et a rapporté que le goût des cigarettes était pire après le traitement. Rien ne vaut un peu d’ancienne médecine chinoise pour vous aider à tuer cette mauvaise habitude dans l’œuf !  

  1. Bougez

Que vous aimiez marcher, nager, faire de l’escalade ou vous exercez à la barre, c’est le meilleur moment pour bouger. Tout d’abord, vous profiterez d’une bonne dose d’endorphines, les hormones qui produisent un effet euphorique et qui vous mettent de bonne humeur. De plus, une étude a confirmé que l’activité du cerveau déclenchée par l’exercice physique pouvait en fait réduire les envies de nicotine. Donc, la prochaine fois que vous avez envie de prendre une cigarette, prenez plutôt vos chaussure de course, allez dehors et battez le pavé !

  1. Mangez plein de fruits et légumes

Une étude a découvert qu’un apport plus élevé en fruits et légumes était associé à une baisse du nombre de cigarettes fumées et à une réduction de la dépendance à la nicotine. En fait, ceux qui consommaient le plus de fruits et légumes avaient trois fois plus de chances d’être libérés de la cigarette lors du suivi après 30 jours comparés au groupe qui en consommait le moins. Pour réparer vos poumons après des années passées à fumer, assurez-vous d’ajouter beaucoup d’ananas à votre alimentation. Il est riche en bromélaïne qui peut réduire l’inflammation et favoriser la guérison.

D’autres méthodes pour arrêter de fumer naturellement

Buvez de la tisane au millepertuis pour être de meilleure humeur quand vous arrêtez de fumer.

Bien que je n’ai aucune expérience concernant ces méthodes-ci, il existe des preuves anecdotiques qui suggèrent que certaines d’entre elles peuvent  vous aider à arrêter, à éviter la cigarette et à détoxifier le corps.

  • Mâchez des carottes ou du céleri, ces deux en-cas pauvres en calories garderont votre bouche occupée. Vous pouvez aussi essayer de mâcher de la racine de réglisse, des bâtons de cannelle ou des cure-dents.
  • Mélangez 1/4 cuillère à café de piment de Cayenne avec un verre d’eau tiède plusieurs fois par jour pour aider votre corps à se débarrasser de la crasse accumulée pendant des années.
  • Buvez de la tisane au millepertuis pour contribuer à améliorer votre humeur si vous n’avez pas le moral, de la tisane à la camomille si vous souffrez d’anxiété et de la tisane à la valériane si vous avez besoin d’un peu d’aide pour vous endormir.
  • Mangez de l’avoine, on dit qu’elle a un effet antidépresseur. Il n’y a pas d’étude scientifique qui étaye cette allégation, mais néanmoins elle continue d’être répandue par les anciens fumeurs.
  • Essayez l’hypnothérapie ou allez voir un conseiller pour explorer plus en profondeur votre addiction.

 

Si quelqu’un que vous aimez est accro à la cigarette…

Tout d’abord, je compatis avec vous. Que vous ayez l’impression d’embrasser un cendrier quand vous faites un câlin à votre moitié, ou que vous vous demandiez à quel point la fumée peut affecter un parent âgée, voir quelqu’un que vous aimez fumer une cigarette est pénible.

Toutefois, veuillez réaliser que la seule personne qui peut décider d’arrêter de fumer… c’est le fumeur ! Les menaces, les manipulations, les paris, le harcèlement, l’humiliation, les ultimatums et les tactiques alarmistes ne vont pas aider un fumeur à arrêter. En fait, ces types de comportements peuvent empirer le problème. Mis à part cela, veuillez savoir que votre fumeur est déjà parfaitement conscient des dangers de la cigarette. Aucune personne raisonnable ne voudrait inhaler des fumées addictives et toxiques. Nous parlons d’une addiction qui opère de la même façon que l’alcoolisme, l’abus de drogue et la suralimentation. Libérez-vous du fardeau consistant à essayer de les aider ; ils arrêteront quand ils seront prêts à arrêter.

Je sais que c’est difficile, mais j’essaie de faire que vous vous reconcentriez sur vous-même. Que pouvez-vous changer dans votre propre vie pour être en meilleure santé ? Comment pouvez-vous inspirer des choix positifs chez vos proches ? Tout ce que vous avez à faire c’est faire savoir à votre fumeur que vous l’aimez et que vous voulez l’aider. Envoyez-lui cet article, puis travaillez sur le fait de renforcer votre propre esprit et votre propre corps pour donner un exemple sain.

Arrêter de fumer peut vous changer la vie

Quand vous déciderez d’arrêter de fumer naturellement, cela vous changera la vie.

Il y a une infinité de raisons pour arrêter de fumer. Cela peut améliorer votre santé, remplumer votre portefeuille, lisser vos rides et même améliorer votre vie sexuelle. Il n’est jamais trop tard pour laisser tomber, même si vous fumez depuis des dizaines d’années. Après avoir arrêté de fumer, célébrez chaque petite victoire comme elle vient… Je vous le promets, vous y arriverez !

Assurez-vous de nous faire savoir si ces astuces ont marché pour vous. Qu’est-ce qui vous a aidé à arrêter la cigarette ? Quel conseil pourriez-vous donner aux autres ?

— Hilary Lebow

 

 

Articles Recommandés