7 bonnes raisons d’utiliser l’huile de sauge

J’adore la sauge, elle me rappelle les vacances. Quand, à Noël ou à Pâques, notre famille est réunie autour d’un repas, vous pouvez être certains que la farce de notre rôti contiendra de la sauge, tout comme le ravier de beurre d’herbes qui orne notre table (une délicieuse recette que vous pouvez essayer ici).

Comme on peut s’y attendre, l’huile de sauge provient généralement de feuilles de sauge distillées à la vapeur. Anciennement utilisée pour préserver la viande et d’autres aliments de la corruption, la sauge a toujours été tenue en grande estime depuis l’époque de la Rome et de la Grèce antiques. Depuis toujours, les gens connaissent les vertus de la sauge sur le corps et l’esprit. De nos jours, on continue de l’utiliser en tant que remède 100 % naturel. Si vous ne connaissez pas encore l’huile de sauge, voici pourquoi vous devriez l’utiliser.

Quelques raisons d’utiliser l’huile de sauge

Une chose est sûre : les bienfaits de l’huile de sauge sont nombreux. Qu’elle soit utilisée pour les soins de la peau ou pour soulager des maladies respiratoires, l’huile de sauge présente une vaste gamme de propriétés bénéfiques pour la santé et ne comprend guère d’effets contre-indiqués. Bien qu’il soit facile de trouver de l’huile essentielle de sauge, vous pouvez également fabriquer vous-même votre propre huile, à l’aide de feuilles cueillies dans votre jardin.

Il est maintenant temps de découvrir l’huile de sauge, qui vous aidera à résoudre les problèmes suivants :

1.Soulager la constipation

Les causes de la constipation sont multiples : trop grande consommation de produits laitiers, manque d’exercice, syndrome du côlon irritable ou même une réaction allergique à vos médicaments. À long terme, la constipation peut entraîner de nombreuses complications. L’accumulation de déchets de nourriture dans le colon peut provoquer une baisse d’énergie ainsi qu’une prise de poids.

En fin de compte, votre système digestif est la base même d’une « bonne » santé. L’huile de sauge augmentant naturellement la sécrétion de bile et de sucs gastriques, elle peut améliorer votre digestion. Par conséquent, vous finirez par ressentir moins de ballonnements et d’inconfort, aussi bien au niveau de la constipation que des ulcères.

Si vous souffrez de constipation, il existe de nombreux remèdes maison qui facilitent une évacuation régulière des selles, ce qui entraîne une meilleure santé digestive. Un bon premier pas dans cette voie consiste à boire plus d’eau et consommer plus de fibres. Assurez-vous également de vous fournir en huiles essentielles de sauge, de menthe poivrée, de romarin et de fenouil de qualité. Ajoutez une ou deux gouttes de l’une d’entre elles à votre verre d’eau matinal.

2.Réduire les effets de la ménopause

Chez les femmes qui connaissent la ménopause, certains des symptômes les plus déplaisants comprennent des coups de chaleur et une transpiration excessive. Dans la médecine traditionnelle, l’huile de sauge est souvent utilisée pour réduire ces symptômes. Et, depuis quelques années,des preuves scientifiques commencent à corroborer ces dires.

Dans une étude publiée par le magazine Advances In Therapy, des recherches furent menées sur 71 participantes. Ces patientes étaient ménopausées depuis au moins 12 mois et souffraient de minimum cinq coups de chaleur par jour. Pendant huit semaines, les participantes à cette étude reçurent quotidiennement un comprimé contenant des feuilles de sauge fraîches et les symptômes de leur ménopause furent mesurés.

Les conclusions de cette étude montrent que les participantes connaissaient une baisse significative de l’intensité de leurs coups de chaleur. La sauge réduisit leur degré d’intensité de moitié en quatre semaines et, après huit semaines, ce chiffre baissa de 64 %. Si l’on comptabilise le total général de coups de chaleur subis chaque jour, on constate que leur nombre baissait significativement semaine après semaine.

Lorsque l’on s’intéresse ensuite à la qualité de ces coups de chaleur, qualifiés de légers, modérés, puissants ou très puissants, on constate que leur nombre baissa respectivement de 42 %, 62 %, 79 % et 100 % au cours des huit semaines écoulées. Les recherches ont montré des effets similaires en tenant compte du Questionnaire d’évaluation sur la ménopause (QEM). De plus, il a été constaté que le traitement était non seulement efficace, mais encore bien toléré par l’organisme.

3.Supprimer une toux

Comme tout le monde, je déteste être accablée par une toux. En cette période de l’année, nombre d’entre nous prennent froid ou contractent une grippe. Si vous souffrez de la toux et qu’elle ne veut pas vous lâcher, oubliez les antitussifs de votre pharmacien et profitez plutôt des bienfaits de l’huile de sauge. Ce remède ancien est connu pour non seulement soulager la toux, mais aussi les maux de gorge.

Lorsque l’on respire de l’huile de sauge via une inhalation, les experts pensent que les vapeurs nettoient le système respiratoire tout en soulageant les sinus. En fait, cette herbe a été utilisée depuis toujours pour traiter non seulement la toux, mais aussi les symptômes de la bronchite et de l’asthme. Ces effets ont été constatés dans cette étude publiée dans le magazine Psychotherapy Research.

Les conclusions de l’étude montrent que la sauge, en fonction des doses utilisées, inhibe les bronchospasmes induits chez les rats avec trois fois plus d’efficacité que le produit-contrôle, l’aminophylline, un composé utilisé dans le médicament respiratoire connu sous le nom de théophylline.  Comme elle inhibe une des enzymes principales et active le canal K+ voltage-dépendant, la sauge, d’après les conclusions de cette étude, peut donc améliorer les problèmes de toux et soulager les symptômes de l’asthme.

4.Un antidouleur naturel

Que vous souffriez de maux de dos chroniques ou de douleurs musculaires, il est important de traiter ces symptômes aussi naturellement que possible. Les médicaments prescrits en pharmacie peuvent entraîner des effets indésirables, parmi lesquels nausées, vomissements, confusion et bien trop de cas dramatiques d’addiction ou même de mort.

Pour celles qui souffrent de douleurs menstruelles aiguës, des recherches ont démontré qu’un mélange d’huiles essentielles soulage ces douleurs, en particulier les crampes et les courbatures. Une étude s’est concentrée sur des participantes souffrant de dysménorrhée ou de règles douloureuses. L’étude en question a séparé les participantes en deux groupes déterminés au hasard, l’un de ces groupes recevant une huile essentielle, l’autre un parfum synthétique.

Après avoir appliqué en massage un mélange d’huiles essentielles de lavande, de sauge et de marjolaine, la durée et la gravité des douleurs diminuaient chez les patientes. La recherche en conclut donc que ce remède alternatif est une option de traitement efficace pour les femmes qui souffrent de douleurs menstruelles.

5.Augmenter la fertilité

L’histoire de la sauge remonte aux temps anciens. Celle-ci était déjà utilisée comme traitement de fertilité dans l’Égypte antique. Les anciens Égyptiens tenaient-ils là quelque chose ? Si vous essayez de tomber enceinte, il est important de changer votre style de vie et d’y introduire des traitements de fertilité naturels. La clef de la réussite se trouve dans votre régime.

Dans certains cas, l’infertilité féminine est due à des troubles hormonaux. Dans d’autres, c’est la production de spermatozoïdes en trop faibles quantités qui est en cause. Riche en zinc, la sauge peut aider aussi bien les hommes que les femmes. Chez les femmes, le zinc favorise la production d’ovocytes matures, aide au maintien de niveaux optimaux de liquide folliculaire et aide à une régulation hormonale optimale.

En ce qui concerne les hommes, le zinc est nécessaire pour créer la membrane externe et la queue d’un spermatozoïde. Sans ce minerai essentiel, les spermatozoïdes ne sont pas capables de se frayer un chemin jusqu’à l’utérus. Dans une étude publiée par le Journal of Scientific Research, des médecins se sont intéressés aux effets de l’hyperthyroïdie et du stress oxydant en matière de fertilité.

Ils ont utilisé la sauge en se basant sur ses effets antioxydants et, en étudiant des rats, ont découvert que l’extrait de sauge restaurait les valeurs normales de tous les paramètres concernés, à savoir celles du nombre de spermatozoïdes, de la mobilité de ces derniers et des niveaux de testostérone. Ils concluent de cette étude que le thé à la sauge améliore la puissance reproductive et la fertilité grâce à ses propriétés antioxydantes et ses effets régulateurs sur la thyroïde.

6.Améliorer les capacités cognitives

J’ai passé beaucoup de temps, professionnellement comme dans mes heures libres, à étudier les dernières découvertes en matière de traitement des patients atteints de démence. De nombreuses études ont souligné les bienfaits de l’aromathérapie et démontré leurs effets positifs sur l’humeur comme sur les capacités cognitives. En étudiant la sauge, des recherches ont démontré que cette herbe pouvait améliorer la mémoire et peut-être même améliorer certains symptômes spécifiques de la démence.

Les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes de la sauge peuvent empêcher le développement de la démence. Elle peut améliorer l’humeur des personnes qui souffrent de cette condition dégénérative. Encore mieux, un des composés présents dans la sauge possède des propriétés neuroprotectrices. Ce composé réduit les effets toxiques des plaques de bêta-amyloïde, qui sont un des signes importants de la maladie d’Alzheimer.

7.Cibler les inflammations

Votre style de vie influence directement le degré d’inflammation dans votre corps, ce qui peut à la longue provoquer de nombreuses maladies parmi lesquelles le cancer et l’arthrose. D’après une étude récente, des composés spécifiques provenant de plantes combattent les inflammations et, par conséquent, les douleurs qui y sont associées.

Comme le rapporte le British Journal of Pharmacology, on trouve des diterpénoïdes dans certaines plantes, certains poissons, certains organismes et certains champignons. Ces diterpénoïdes interfèrent avec les chemins utilisés par les inflammations. Comme le prouve la recherche, la sauge, comme le romarin, présente ces composés bioactifs et leurs effets anti-inflammatoires.

D’après des découvertes récentes, les scientifiques s’accordent pour déclarer que la sauge et le romarin devraient être utilisés par la médecine traditionnelle pour traiter les inflammations et les maladies liées au cancer. Bien que la sauge et le romarin possèdent des profils nutritionnels uniques, ces deux herbes sont très proches. C’est pourquoi on les appelle souvent des « herbes sœurs ».

Comment consommer plus de sauge ?

Si vous voulez vous essayer au jardinage, qu’il soit intérieur ou extérieur, sachez qu’il est facile de faire pousser de la sauge. Ainsi, vous aurez toujours à votre disposition une réserve de sauge pour n’importe quelle recette. Voici quelques conseils pratiques pour profiter des bienfaits de la sauge tout en profitant d’une large gamme d’aliments riches en nutriments :

  • Ajoutez de la sauge fraîche à votre omelette
  • Servez de l’huile de sauge sur vos salades et vos légumes.
  • Hachez de la sauge et ajoutez-en dans vos plats à base de fèves ou de haricots, comme le houmous de fèves blanches.
  • Préparez un beurre de sauge fraîche – un délice pour accompagner une truite !

Faites votre propre huile de sauge

Pour cuisiner votre propre huile de sauge et commencer à profiter de ses nombreux bienfaits, tout ce que vous avez besoin de faire est de :

Placez une bonne poignée de feuilles de sauge dans un sac en papier et brisez-les avec un maillet ou votre main. Cela libérera une plus grande quantité d’huiles et de composés bénéfiques.

Placez vos feuilles de sauge écrasées dans un bocal en verre et remplissez-le d’huile d’olive organique.

Laissez ce mélange reposer 48 heures, de préférence dans un endroit chaud, par exemple le rebord d’une fenêtre.

Pressez puis filtrez les feuilles de sauge et conservez l’huile ainsi obtenue dans un récipient hermétique. Bien que vous puissiez utiliser votre huile après ces quelques étapes, si vous désirez une huile plus forte, répétez les étapes précédentes une ou deux fois.

Afin de réduire la détérioration de cette huile, il est recommandé de la conserver dans un bocal de verre sombre. Vous pouvez la conserver ainsi pendant six mois.

— Krista Hillis

Articles Recommandés