15 Signes Que Votre Corps A Désespérément Besoin D’Une Cure Détox (Et Quoi Faire)

Jusqu’à très récemment, je levais toujours les yeux au ciel à chaque fois que j’entendais quelqu’un parler de faire une cure « détox ». Beaucoup de gens qui clament haut et fort faire prochainement une cure détox le font non pas parce qu’ils savent que ça va leur faire du bien,  mais parce que c’est tendance. J’ai vu bien trop de frimeurs faire ce genre d’annonces, et j’ai eu vent de bien trop de cas où certaines des cures détox les plus excentriques ont causé des dégâts graves, pour que cela m’inspire une quelconque autre réaction.

Mais ensuite je suis devenue conseillère en santé, et tout d’un coup les gens ayant une réputation impressionnante se sont mis à parler de détox. Des gens qui connaissaient leur sujet, qui ont été ou étaient toujours membres de la communauté médicale mais qui gardaient un œil sur le prix de la santé holistique. Et plus j’y pensais, plus c’était logique.

Vous voyez, le fait est que nous vivons dans un monde toxique. Il suffit de regarder autour de vous pour réaliser ce fait quelque peu alarmant. L’air que vous respirez est toxique… pas seulement en ville ou sur l’autoroute, mais aussi à l’intérieur de votre propre maison. Tous ces nouveaux meubles que vous venez d’acheter sont remplis de formaldéhyde et de divers autres produits carcinogènes aux noms imprononçables, vous avez de la moisissure qui se développe dans d’innombrables coins et recoins humides à travers votre maison, et même votre oreiller et votre matelas vous enveloppent d’un nuage de composés organiques volatils nocifs à chaque fois que vous dormez.

Et c’est juste pour l’air. Ensuite il y a les produits recouverts de pesticides que vous consommez, l’eau chargée de fluorure et de chlore que vous buvez, et les plastiques perturbateurs endocriniens que vous touchez. Ajoutez à cela le stress constant et l’anxiété, et vous êtes sur le bon chemin pour avoir un style de vie vraiment toxique.

Cela fait tout un tas de produits toxiques, et dans la plupart des cas, c’est bien plus que ce que votre pauvre foie surmené ne peut supporter. Avec votre foie qui travaille en continu 24/7 pour traiter et éliminer ces toxines, il n’a pas le temps de prendre de vacances… et nous savons tous ce qui se passe quand on n’obtient pas cette importante période de vacances : on pique une crise ! Et vous ne voulez sûrement pas que votre foie pique une crise.

Alors comment pouvez-vous savoir quand trop c’est trop ? À quels signes devez-vous prêter attention pour déterminer que votre corps a besoin d’une détoxification ? Découvrons-les maintenant !

Signes que votre corps a besoin d’une cure détox

Si vous souffrez de fatigue au quotidien, vous pourriez avoir besoin d’une cure détox.

Au-delà de procéder à une récapitulation mentale de toutes les choses potentiellement toxiques dans votre vie, il existe plein d’autres signes infaillibles présageant un foie surchargé. Voici quelques-uns des plus notables :

  • Une fatigue constante, peu importe à quel point vous dormez
  • De la couperose, de l’acné ou des démangeaisons de la peau
  • Une épaisse couche de matière à l’apparence bizarre sur votre langue
  • Une mauvaise haleine
  • Des sinus régulièrement encombrés ou un excès de mucus
  • Une prise de poids au niveau du ventre et des cuisses qui ne part pas
  • Des fringales de produits sucrés
  • Des gaz, des ballonnements ou des maux d’estomac réguliers
  • Des problèmes de vésicule biliaire, ou une vésicule biliaire ayant déjà été retirée
  • Une tendance à avoir facilement trop chaud
  • Une transpiration excessive
  • Des sautes d’humeurs rapides ou de la dépression
  • Un système immunitaire trop actif ou une auto-immunité
  • De l’insomnie
  • Une sensibilité aux produits chimiques, par exemple à certaines poudres de lavage, aux produits nettoyants, à l’alcool, et à certains parfums et fragrances

Si vous souffrez d’au moins trois de ces signes, il y a de bonnes chances que votre foie ait sérieusement besoin d’une détoxification. Et je n’ai encore rencontré personne qui ne souffrait pas de trois ou plus de ces troubles… effectivement, chez la plupart des gens, le foie est aux abois.

Quelques étapes simples pour détoxifier votre corps

L’objectif de cet article n’est pas d’explorer la large gamme de programmes détox qui circulent sur internet au moment où nous parlons. Il y en a juste trop pour les résumer en une publication, et à mon humble avis vous n’avez pas forcément besoin d’un programme ou d’un régime dédié pour détoxifier votre corps de toute façon. Voici quelques étapes simples pour épauler votre foie dans sa quête visant à se débarrasser des toxines accumulées dans votre corps.

Mangez beaucoup de légumes crucifères

La famille des crucifères comprend le brocoli, le chou, le chou-fleur, le chou vert, les choux de Bruxelles, le chou bok choy et la roquette. Tous ces fringants petits légumes contiennent des glucosinates, des composés naturels qui aident à accroitre la détoxification et à accélérer l’élimination des toxines nocives du corps. Elles sont si puissantes que d’innombrables études ont même démontré qu’elles peuvent radicalement réduire notre risque de développer un cancer.

Dans l’idéal, essayez de consommer plusieurs dizaines de grammes de légumes crucifères par jour, trois à quatre jours par semaine, pour profiter de leur incroyable effet détoxifiant. Toutefois, si vous en consommez plus, il y a des chances qu’ils puissent interférer avec votre fonction thyroïdienne.

Laissez tomber l’alcool

Quand vous avez besoin d’une détoxification, l’alcool devrait être l’une des premières choses à abandonner.

Il y a une raison pour laquelle une personne est considérée comme « intoxiquée » quand elle boit trop. Elle est littéralement dans un état de surdose de toxines, et ses frasques folles en état d’ébriété sont principalement alimentées par un corps et un cerveau travaillant à plein temps pour débarrasser le corps de ces toxines.

Cela ne veut pas dire que je n’apprécie pas une boisson alcoolisée de temps en temps ! Mais si vous prenez votre détox au sérieux, vous devriez vraiment éliminer l’alcool. Essayez d’arrêter la gnaule pendant trois semaines et voyez si vous sentez une différence… Je serai prête à parier que ce sera le cas. Des études montrent que de nombreux indicateurs de santé essentiels, en particulier de santé mentale, connaissent une amélioration après que l’alcool ait été éliminé de l’organisme. Par ailleurs, si vous suivez déjà un programme détox mais que vous continuez à boire, cet alcool pourrait complètement faire échouer vos efforts.

Montez les enjeux des antioxydants

Bien sûr, vous avez déjà entendu parler des antioxydants et vous savez que c’est une bonne chose, mais vous n’avez aucune idée de pourquoi ? Le processus of détoxification n’est pas un processus simple, et pour chaque toxine métabolisée il y a aussi une molécule de radicaux libres générée. Les radicaux libres, comme vous l’avez sans doute entendu dire, peuvent endommager de nombreuses cellules de votre corps et accélérer le processus de vieillissement et d’inflammation, rendant la vie bien moins agréable.

Les antioxydants bloquent le processus d’oxydation en interférant avec l’action des radicaux libres, ce qui signifie que c’est un composant essentiel pour un programme détox efficace. Certains des antioxydants les plus importants sont les vitamines C et E, mais les autres aliments riches en caroténoïdes et en flavonoïdes sont également des sources essentielles d’antioxydants.

À moins que vous prévoyiez de manger trois oranges par jour, il vaudrait peut-être mieux vous supplémenter avec une forme de vitamine C de haute qualité pendant votre détox, en plus d’un bon complément de vitamine E. Vous pouvez trouver de grandes concentrations de caroténoïdes dans (vous l’aurez deviné !) les carottes, ainsi que dans d’autres aliments oranges comme les potirons, les courges et les patates douces. Les aliments riches en flavonoïdes incluent le persil, le thé vert, les baies, les oignons et le chocolat noir. Et par « noir », je veux dire avec une teneur en cacao supérieure à 72%… ne vous laissez pas avoir par les emballages prétendant qu’il s’agit de chocolat noir quand il y en a moins de 72% !

— Liivi Hess

 

Articles Recommandés