Votre shampooing est toxique. Voici 5 produits à utiliser pour la remplacer

Si vous êtes comme moi, vous avez un petit faible pour la douche. Pour être honnête, c’est un peu addictif : j’y vais en m’attendant à ne rester que 5 minutes, pour un rapide rinçage ne couvrant que l’essentiel… et puis 15 minutes plus tard je me demande comment le temps a pu passer aussi vite. Il y a tout simplement quelque chose de magique dans cette eau si agréablement chaude qui cascade  sur votre visage et votre corps, et qui enlève non seulement la crasse physique, mais aussi tous  les soucis et les regrets du monde extérieur.

Et puis il y a mes cheveux. Une bonne partie de la durée de la douche consiste à simplement me passer les mains dans les cheveux et à laisser l’eau faire son œuvre sur mes merveilleuses boucles ondulées. Pour faire monter les choses d’un cran, j’ouvre parfois un flacon de shampooing et je poursuis avec une douce et soyeuse giclée d’après-shampooing, et j’offre à mes cheveux les soins de spa qu’ils méritent.

Et c’est là que tout commence à partir en vrille.

Vous voyez, les shampooings et après-shampooings conventionnels sont conçus pour le spectacle. Leur but est d’impressionner plutôt que de soigner. Ces produits de « soins capillaires » sont conçus pour mousser et vous donner la sensation que vos cheveux sont propres à la fin de la douche. Le souci c’est qu’être « propres » n’est pas forcément une bonne chose pour vos cheveux, et il n’y a certainement pas besoin d’avoir toute cette mousse là-haut, c’est juste illogique et uniquement destiné à attirer l’attention.

Voici les nombreuses mauvaises choses qu’on trouve dans les shampooings et après-shampooings conventionnels :

Shampooing

Le shampooing décroche la timbale du produit le plus toxique que vous appliquez sur vos cheveux (et votre peau) sous la douche. La plupart des shampooings conventionnels contiennent :

  • des tensioactifs qu’on met dans votre flacon de shampooing pour qu’il produise beaucoup de mousse et que vous pensiez qu’il fait bien son travail. Les tensions actifs peuvent provoquer des irritations de votre cuir chevelu et ils finissent dans les voies fluviales où ils nuisent à la faune aquatique.
  • des parfums, envers lesquels je suis toujours en alerte maximale. Tout comme dans les horribles rafraichisseurs d’air et autres produits nettoyants, 99,9% des parfums sont composés de produits chimiques comme les phtalates qui nuisent gravement à vos capacités reproductives et qui affectent même le développement du fœtus humain.
  • des conservateurs qui assurent la durée de vie de votre shampooing et qui sont quasiment illimités. Ces ingrédients sont une puissante concoction de composés de synthèse conçus pour prévenir la croissance des micro-organismes, mais ce faisant ils peuvent également présenter divers problèmes de toxicité à la fois pour vous et pour l’environnement.

Après-shampooing

Les après-shampooings contiennent des ingrédients nocifs assez semblables à ceux présents dans les shampooings : des phtalates, des parabènes, des tensioactifs… ce genre de choses. Et cerise toxique sur le gâteau, ils contiennent aussi des émulsifiants qui empêchent la séparation des composés aqueux et huileux des après-shampooings. Ces composés, tels que les siloxanes, peuvent être incroyablement nocifs pour la faune aquatique car ils sont très difficiles à décomposer, ce qui signifie qu’ils peuvent rester dans les plans d’eau naturels durant des années.

Les bonnes choses à appliquer sur vos cheveux à chaque fois que vous prenez une douche

Maintenant que vous savez ce qu’il ne faut pas mettre sur vos cheveux, voici certaines des choses qui sont incontestablement bonnes à appliquer sur vos cheveux à chaque fois que vous prenez une douche !

Bicarbonate de soude

On peut utiliser le bicarbonate de soude comme shampooing naturel, avec du vinaigre de cidre comme après-shampooing.

Le bicarbonate de soude règne en maître dans votre maison. Bien sûr, on l’utilise dans des recettes de pâtisserie, mais on peut également l’utiliser pour se brosser les dents, pour rincer et blanchir les vêtements, pour nettoyer l’intérieur des bouteilles (en l’associant avec du vinaigre pour produire une impressionnante expérience scientifique) et pour plein d’autres choses encore. Mais s’il y a bien un endroit où il prouve sa valeur c’est sous la douche.

À chaque fois que je veux me laver les cheveux, j’en verse simplement une ou deux cuillères à soupe (tout dépend si les cheveux sont longs ou gras) dans un bocal ou un verre, j’additionne d’eau, et je remue ou secoue l’ensemble. Ensuite, sous la douche, j’en verse simplement un petit peu à la fois sur mon cuir chevelu et le reste des cheveux et je masse doucement. Le bicarbonate de soude fait des miracles : mes cheveux sont merveilleusement propres sans avoir besoin de tous ces horribles ingrédients et pour une fraction du prix du shampooing !

Vinaigre de cidre

Si le bicarbonate de soude est votre nouveau shampooing naturel, alors le vinaigre de cidre en est l’après-shampooing. J’enchaine toujours un lavage au bicarbonate de soude par un rinçage au vinaigre de cidre (VC) qui adoucit et hydrate les cheveux. Il rééquilibre aussi le pH après que le bicarbonate de soude l’ait rendu plus alcalin. J’utilise le même processus que pour le bicarbonate de soude : une ou deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre pur additionné d’eau. Vous pouvez en fait utiliser n’importe quel vieux vinaigre, mais je trouve que le VC est peut-être un peu moins agressif sur mon cuir chevelu sensible.

Savon de Marseille

Le Savon de Marseille est un autre produit essentiel de votre salle de bain : c’est une très bonne alternative saine aux savons pour les mains, il fait un excellent produit lavant pour le corps et il peut même être utilisé comme shampooing à l’odeur agréable (sans les parfums de synthèse). Comme il est composé d’ingrédients simples et naturels, il est devenu célèbre dans le monde entier pour sa polyvalence et son manque de toxicité.

Mais le savon de Marseille peut parfois être un peu agressif. Donc, pour réaliser votre propre shampooing hydratant pour la peau et les cheveux sensibles, mélangez simplement du lait de coco entier avec le savon à quantités égales. Cela ajoute un élément apaisant et hydratant tout en rendant votre shampooing au savon de Marseille encore meilleur pour la santé. Pour encore monter d’un cran, vous pouvez envisager d’ajouter une goutte ou deux de votre huile essentielle préférée, comme la lavande ou le romarin.

Huile d’olive

L’huile d’olive peut hydrater vos cheveux en profondeur, naturellement.

L’huile d’olive est riche en vitamine E et en antioxydants, ce qui en fait un excellent ingrédient à mettre sur votre peau, dans votre bouche… ou sur vos cheveux ! Ajoutez de l’huile d’olive à votre rituel de douche pour fournir à vos cheveux un après-shampooing incroyablement efficace qui les rendra doux et soyeux, ou versez-en un peu dans votre shampooing conventionnel (si vous refusez tout simplement de le jeter) pour le rendre bien plus nourrissant pour vos cheveux. Assurez-vous juste de bien rincer ensuite, sauf si vous voulez vous retrouver avec de l’huile sur votre serviette et vos vêtements !

Œufs

Les ingrédients deviennent de plus en plus bizarres ! Les jaunes d’œufs contiennent de la lécithine, un ingrédient que vous avez probablement vu dans de nombreux produits alimentaires et cosmétiques (habituellement sous sa pire forme à savoir la lécithine de soja ou de tournesol). La lécithine d’œuf est un émulsifiant naturel, ce qui veut dire qu’il contribue à mélanger l’eau et l’huile… c’est l’une des raisons pour lesquelles les œufs sont un ingrédient aussi important dans la plupart des recettes de pâtisserie.

Cette action émulsifiante permet à un simple shampooing aux jaunes d’œuf de rincer l’excès de gras de vos cheveux et de les rendre propres et frais. Ajoutez à cela leurs composés hydratants et nourrissants naturels, et vous aurez les raisons pour lesquelles les œufs sont la clé de n’importe quelle bonne recette de shampooing naturel. C’est prouvé, vous pouvez chercher sur Google !

Articles Recommandés